Nous contacter

Equipe Nationale

Algérie-Mauritanie (4-1) : Ahmed Touba, plus qu’un remplaçant lambda

Publié

le

touba ubdate 2

Avant d’affronter le Mali à Blida (6 juin) et la Tunisie à Radès (11 juin), l’Algérie a battu la Mauritanie 4-1 à Tchaker et aligné un 25ème match de rang sans défaite. En charnière centrale, la première apparition du défenseur central Ahmed Touba (23 ans) s’est avérée prometteuse. Décryptage.

Contre la Mauritanie, le onze national a été composé de  deux joueurs qui font  partie de l’ossature de Djamel Belmadi, il s’agit de Youcef Atal et Sofiane Feghouli. Deux titularisations prévisibles puisque l’ex paciste fait son retour après deux années d’absence. Il pourrait également débuter contre le Mali mais il sera probablement titulaire contre la Tunisie. Pour « Soso » c’est plus son manque de compétitivité en club qui a motivé le choix du sélectionneur, histoire de maximiser son temps de jeu, et dans l’optique également d’être titulaire face aux Aigles de Carthage le 11 juin prochain à Radès. Un choix motivé également par la volonté de l’associer avec Haris Belkebla.

Touba, aisance technique et relance propre

La seule vraie nouveauté que tout le monde attendait, est la première apparition sous le maillot national d’Ahmed Touba. Sa performance a été scrutée de très près par les supporters algériens, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le joueur du RKC Walwjiik a rendu une copie très propre. Aligné aux côtés de l’Espérantiste Abdelkader Bedrane, le natif de Roubaix a montré un état d’esprit qui fait croire qu’il vit dans le groupe depuis un moment. On l’a vu notamment lorsqu’il donnait des consignes pour replacer ses camarades. Sur l’aspect intrinsèque, le joueur formé au FC Bruges a montré une aisance technique palpable, et une très belle relance de jeu. Ce sont des qualités qui lui sont identifiables. De plus, ses interventions face aux attaquants mauritaniens, dos au but, furent solides et mesurées.

La paire Mandi-Benlamri contre le Mali et la Tunisie ?

Néanmoins, vu le contexte du match, où El Khedra n’a pas été inquiétée, il est difficile d’évaluer son rendement en un contre un. Notons aussi que le néo-international algérien peut également évoluer sur le couloir gauche comme latéral, d’ailleurs c’est à ce poste là qu’il a été formé. Il pourrait notamment apporter une plue-value offensivement, grâce à sa qualité de pénétration. Chose qu’on a vu plusieurs fois cette saison avec son club, et ce, même si il évolue comme défenseur central. D’ailleurs, le néo-Fennec s’est révélé précieux offensivement face aux Mourabitounes en étant largement impliqué sur le premier but inscrit par Feghouli.

Contre le Mali et la Tunisie on devrait s’attendre à une titularisation de la paire Benlamri-Mandi, et ce même si le joueur de l’Olympique Lyonnais manque de compétition lui qui n’a disputé que 7 matches cette saison avec son club français pour deux titularisations. Cependant, Belmadi pourrait maximiser son temps de jeu comme il l’a clarifié lors de la conférence de presse précédant le début du stage : “J’ai hâte que Benlamri retrouve un club, qu’il enchaine les matches. Il a été impérial en EN, presque imbattable. Cette trêve cherche aussi à le retaper au maximum. Il va jouer. Il a été très sérieux, il est dans le rythme, est resté fit physiquement ” En tout cas, si Djamel Benlamri débute comme titulaire le prochain match contre le Mali (le 6 juin) il devrait également enchainer contre la Tunisie (le 11 juin) à moins que le sélectionneur national ne décider d’accorder une nouvelle chance à Ahmed Touba qui pourrait confirmer son talent face à un adversaire de plus gros calibre.

Le match de Touba face à la Mauritanie :

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.