Nous contacter

Equipe Nationale

Arbitrage Zambie-Algérie, Belmadi : « On va envoyer un dossier à la CAF »

Publié

le

belmadi enerve arbitre coach zambie doigt menace

Après son arrivée à Alger au lendemain du match contre la Zambie (3-3), Djamel Belmadi a évoqué l’arbitrage scandaleux et impardonnable dont a été victime les coéquipiers d’Islam Slimani.

Un jour après ce match nul contre la Zambie (3-3) comptant pour la 5e journée des qualifications à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun, les Algériens ont toujours en travers de la gorge, la prestation scandaleuse de l’arbitre comorien Adelaïd Ali Mohamed. En effet, celui-ci a littéralement faussé le match, en accordant deux penalties imaginaires aux Zambiens. Les Champions d’Afrique auraient pu remporter ce match et ainsi grappiller des places au classement FIFA.

Après son arrivée à Alger en compagnie de la délégation algérienne, Djamel Belmadi s’est exprimé devant la presse algérienne et il a notamment évoqué l’arbitre comorien « On va envoyer un dossier à la CAF. Il ne peut pas y avoir ce genre de scandale sur des qualifications à la Coupe du Monde, à la limite vaut mieux que ça arrive maintenant. Il faut suivre ce sujet et il faut que quelque chose se passe » a t-il estimé.

« L’entraîneur adjoint zambien nous a espionné pendant l’entraînement »

Le sélectionneur national a sans doute en ligne de mire ce match hyper important contre le Burkina Faso au mois de juin prochain, et veut éviter que ce genre de situations ne se reproduise. « Le quatrième arbitre, dès la première seconde du match, a passé son temps à me regarder, il ne regardait pas le banc zambien alors que c’était la folie chez eux ». Avant de filer au CTN de Sidi Moussa, l’ancien joueur de Manchester City a évoqué aussi le comportement scandaleux de l’entraîneur adjoint zambien qui a espionné l’entraînement des Verts. « A la veille du match, l’entraîneur adjoint était dans la cabine entrain de regarder notre entraînement. On est parti derrière lui puis il s’est enfui. C’est des pratiques d’un autre temps et il faut que la CAF intervienne et soit dure avec ce genre de chose. » conclut t-il. Une scène qui rappelle celle d’un certain Taoufik Korichi alors assistant ponctuel de Vahid Halilhodzic qui s’était déguisé en pompier pour espionner l’entrainement du Mali, adversaire des Verts.

Les déclarations de Belmadi à son arrivée à Alger :

 

 

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.