Nous contacter

Actualités

Bilan JO 2020 : Boulmerka, le diagnostic de docteur maboul

Publié

le

hassiba boulmerka cheffe COA bilan jo 2020 conf

Une ex-championne qui cautionne la lose et essaie de la normaliser, c’est ce qui s’est passé avec Hassiba Boulmerka, cheffe de la délégation algérienne lors des Jeux Olympiques 2020 de  Tokyo (Japon). Pour la médaillée d’or olympique du 1500m à Barcelone (1992), présente au siège du Comité olympique algérien (COA) ce matin pour dresser le bilan de la participation Dz aux Olympiades japonaises, le fiasco et les résultats désastreux dans les différentes épreuves de nos athlètes « ce n’est pas la fin du monde ». 

Comme d’habitude, c’est la faute à pas de chances et non pas à l’incompétence. Des éliminations à la pelle dès les premiers tours et des scandales, c’est ce qui a marqué la participation de l’Algérie aux JO-2020. Décidément, ce n’est pas la faute aux présidents de fédérations ni les responsables du sport en Algérie ou les athlètes mais celle des journalistes.

Ces derniers auraient dû, « comme le font les médias français, italien et espagnols»  selon la conférencière, présenter les déculottées comme performances afin de ne pas froisser les athlètes et les différents acteurs principaux du mouvement sportif algérien. En d’autres termes: fermer les yeux sur les débâcles. En effet, Boulmerka a estimé que « la participation vire aux règlements de comptes personnels et des attaques à l’endroit des athlètes alors que la compétition n’est pas encore terminée.»

« Le sport algérien mérite une véritable réflexion » : Ah bon !

En outre, la star du demi-fond féminin algérien a tenté d’expliquer que certains athlètes « participaient avec la peur au ventre. Une athlète a même simulé une blessure pour ne pas participer parce qu’elle avait très peur de la réaction des gens sur les réseaux sociaux.»

Très offensive pour charger les journalistes, quand il fallait parler du bilan concret et le zéro pointé, la double-championne du monde (1991 et 1995) du 1500 m a prôné la défensive se disant « très triste de conduire la délégation algérienne et revenir sans avoir décroché la moindre médaille » non sans assurer que « les athlètes algériens ont été placés dans de meilleures conditions d’hébergement et de préparation lors du rendez-vous olympique nippon ».

Pour la Constantinoise, le sport algérien « mérite une véritable réflexion avec les fédérations sportives et la tutelle.» Un diagnostic assez superficiel que d’aucuns connaît. Le problème c’est qu’on n’y a pas remédier depuis des décades maintenant.

Banalisation des scandales

La rengaine est la même. La posture aussi. Les fossoyeurs du sport algérien s’accordent sur le même discours basé sur la dédramatisation et la solidarité  dans l’incompétence pour essayer de camoufler les dérives commises par les uns et les autres.

On pense notamment à l’affaire des deux nageurs Sahnoune et Melih qui ont failli ne pas concourir en natation en raison d’une grave bourde administrative commise par Idriss Haoues. A ce sujet, Boulmerka a jugé que « Idriss Haoues a commis une erreur qui a été rattrapée le jour même par les responsables. Cela peut arriver et ça n’a rien de scandaleux » en indiquant que « le Secrétaire général du COA s’est chargé de rectifier l’erreur.»

hassiba boulmerka 1992 2020 cheffe interview jo 2020 conf

Sauf que ce n’est ni le fautif ni le SG du COA qui y ont remédier. Pour rappel, c’est le président de la Fédération algérienne de natation (FAN), Mohamed Hakim Boughadou, qui a rectifié le tir depuis… Alger en sollicitant les responsable de la Fédération internationale de natation (FINA). Un petit maquillage des faits signé Boulmerka pour essayer de camoufler l’apeuprisme des responsables dans un évènement de grande envergure. Sauf que les raclé nipponne a défiguré le visage du sport Dz. La tuméfaction est patente. Comme la gestion qui a atteint le stade putréfaction avérée.

>> Lire également nos articles sur le bilan des JO :

JO 2020 – Bilan complet : les consolations et les gros flops de la participation algérienne à Tokyo !

Échec lamentable aux JO 2020 : MJS et COA… Partez tous !

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.