Nous contacter

Equipe Nationale

CAN-2021 : Belmadi, préparation à variant et à variables !

Publié

le

belmadi bras can 2019

Il était aux aguets et il a fini par s’incruster. Djamel Belmadi devra composer avec un nouveau convoqué : le Coronavirus. Cet invité gênant risque de parasiter la préparation des Verts pour la CAN-2021 (09 janvier – 06 février) au Cameroun. Fort heureusement, la contamination de certains joueurs intervient avant d’entrer dans le vif du sujet. Par ailleurs, on peut noter que 30% de l’effectif n’a pas encore rallié Doha (Qatar) pour le stage. La dérogation de la CAF permettant aux clubs de retenir les joueurs jusqu’au 03 janvier a -elle aussi- faussé l’équation.

Ils n’étaient que 11 joueurs à sortir de l’avion qui a atterri sur le sol qatari lundi. La première séance d’entraînement, tenue ce mardi, des Fennecs s’est même déroulée avec un seul gardien de but, Oukidja en l’occurrence. Pas vraiment l’idéal pour travailler les gammes d’une façon optimale. Pour y palier, le driver des champions d’Afrique a décidé de faire appel à Abderrahmane Medjadel en dépannage.

Les “retardataires” faussent les réglages

La première perturbation était cette circulaire de la FIFA qui informait les clubs que la CAF les autorisait à garder leurs joueurs africains jusqu’au 03 janvier. Une faveur majoritairement mise à profit. Les Mahrez, Benrahma ainsi que Mandi ont été bloqués par leur employeurs jusqu’à cette date. C’est aussi le cas pour certains éléments évoluant dans le championnats du Golfe. Ainsi, Brahimi, Bounedjah, Benlamri, M’Bolhi ainsi que Zeghba ont, eux aussi, été retenus.

Ils manqueront le gros du regroupement préparatif pour la CAN-2021. Pour ne rien arranger, 3 éléments sélectionnés par le Djamel Belmadi, à savoir Benyada et Tougaï ainsi que Belaïli, ont chopé le Coronavirus. Avec une convalescence de 5 jours ouvrables, ils ne sont pas en mesure de reprendre les entraînements avant le 1er janvier au minimum. Ils rateront donc la première sortie amicale, prévue le même jour, contre la Gambie.

Quand au second test préparatif, programmé au 5 janvier contre le Ghana, il devrait se jouer avec l’ensemble des  Guerriers du Désert. Mais comme certains retardataires joueront en club le 3 du même mois, le onze titulaire devrait enregistrer certaines absence importantes. Les deux répétitions se feront -à forte probabilité- sans tous les cadres de Belmadi. Et c’est quelque peu préjudiciable.

Les Ivoiriens joués le 20 janvier, la marge rassurante

Par ailleurs, tout au long de la préparation, il faudra faire très attention pour ce qui est des risques de contamination. Les joueurs en provenance d’Europe doivent respecter les gestes barrières lors de leur 4 premiers jours avec le groupe pour éviter de percer la bulle. Quand on sait que la Premier League et la Liga présentent une forte présence de la pandémie et du variant Omicron, la prudence est de mise.

Néanmoins, la seul lueur dans tout cela reste que la partie la plus décisive de la compétition ne débutera que le 20 janvier face à la Côte d’Ivoire. Avant cela, il y aura la Sierra Léone (11 janvier) et la Guinée équatoriale (16 janvier) au menu d’El-Khadra. Sur papier, les deux adversaires restent prenables. Après, la méfiance est de mise parce qu’on a l’impression que la catastrophe n’est jamais loin dans ces contextes organisationnel et sanitaire spéciaux.

Les préparatifs des Verts à Doha

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_afrique_2021