Nous contacter

Actualités

CAN 2022 de handball : Un boycott lourd de conséquences !

Publié

le

berkous handball stop maroc

C’est officiel. Le Championnat d’Afrique de nations de handball 2022 “messieurs” se jouera sans l’Algérie. L’équipe nationale ne participera pas à la 25e édition qu’abritera le Maroc (13-23 janvier). Le pays hôte fera jouer la compétition sur les terres de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Un choix qui a, officieusement, motivé le boycott algérien. Une démarche qui aura des conséquences fâcheuses pour la discipline sur les trois années à venir au minimum. Décryptage de la situation.

Pour la première fois sur les 23 dernières éditions, le Sept National ne disputera pas la CAN de handball. Cette absence n’est pas liée aux performances. En effet, les Algériens devaient postuler pour la séquence marocaine. Mais les villes hôtes de la manifestation, à savoir Guelmim et Laâyoune, ont posé problème.

L’absence coûtera 20.000 € voire plus à la FAHB

À compter de ce moment, l’Algérie ne pouvait pas se permettre d’honorer sa présence pour des raisons liées à sa politique d’autodétermination de la RASD. Cette prise de position pourrait valoir des sanctions financières et sportives. En effet, l’article 47 des Règlements généraux des compétitions de la Confédération africaine de handball (CAHB), il est stipulé que « les équipes qualifiées pour la Coupe d’Afrique des Nations Seniors et qui déclarent forfait de non-participation pour une raison ou une autre, doivent au préalable en informer le Secrétariat de la CAHB, 3 mois avant le tirage au sort. Les raisons de leur forfait devront faire l’objet d’un rapport détaillé à la CAHB ».

Par ailleurs, l’article 48 note qu’« en cas de retrait, forfait ou non parution d’une équipe nationale à l’occasion d’un championnat d’Afrique des Nations Seniors, la Fédération concernée doit payer une amende de 20 000 € ». La somme de pénalité est conséquente pour une instance déficitaire et gérée par un directoire provisoire. Ceci est pour le scénario sans complications.

L’Algérie déchue du statut d’hôte pour 2024 ?

Dans le cas où la démarche Dz est interprétée comme refus délibéré, les choses vont se corser. Ainsi, « une équipe qui refuse délibérément de rencontrer une autre pour des raisons extrasportives (exemple : politiques, religieuses, etc.), sanction : PENALITE + DISQUALIFICATION, éventuellement expulsion du championnat », peut-on  lire dans l’alinéa 58. Et ce, sans oublier « la pénalité de forfait anti-statutaire est de 20 000 € à verser à la CAHB avant la réhabilitation. Notification avec P.V. à l’IHF, au CSSA et au Congrès de la CAHB », comme précisé dans l’article 59.

Si l’affaire parvient à l’instance mondiale de la discipline (IHF), l’Algérie risque la dépossession de son statut de pays hôte de la CAN-2024. Cela constituera un sacré camouflet sachant que cette épreuve devrait servir à valider le ticket pour les Jeux Olympiques 2024 à Paris (France). En outre, l’éventualité de transiter par un autre pays devient minime. Pourquoi ? Tout simplement parce que la CAHB peut aussi bannir les Fennecs du prochain rendez-vous continental.

La crise du handball Dz en “subterfuge” ?

Il est clair que les responsables devront fournir un dossier crédible s’ils veulent éviter ces sanctions. La crise que connaît la petite balle algérienne depuis un long moment peut servir de motif sportif. Avec un championnat national à l’arrêt et une sélection nationale qui inactive depuis la fin du Mondial 2021 en Egypte, l’aventure au Royaume chérifien s’annonçait déjà compliquée.

Pour rappel, emmenée par Alain Portes, dont le contrat a expiré le 31 juillet 2021, l’EN avait terminé 3e lors de la défunte séquences accueillie par la Tunisie. Dès lors, on croyait un temps que les coéquipiers de Messaoud Berkous étaient remis sur rails après le désastre au Gabon en 2018 avec une 6e place en Afrique synonyme de la pire performance à ce niveau. Il n’en fut rien. La décrépitude continue.

>> Lire également notre entretien avec Bendjemil:

Handball/ Abdelkrim Bendjemil : “Le sélectionneur Alain Portes était mené en bateau”

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.