Nous contacter

Actualités

CAN-2025/Algérie: Patrice Motsepe a une promesse à tenir

Publié

le

motsepe patrice caf president boss inquiet

L’attribution de l’organisation de la CAN-2025 est déjà sujette aux spéculations. Une info s’est ébruitée. Et elle fait état de la désignation préalable du Maroc comme pays hôte au détriment de l’Algérie. La confirmation de la rumeur le 10 février prochain ne soignera pas la réputation de la Confédération africaine de football (CAF). La structure se prétend transparente sous la présidence de Patrice Motsepe. Ce dernier a promis, lors de son entrevue, tenue le 17 juillet dernier avec président de la République Abdelmadjid Tebboune, de lutter contre la corruption au sein de l’instance. Là, il est face à une véritable mise à l’épreuve.

“Nous sommes impatients d’accueillir le CHAN Algérie-2022, du 13 janvier au 4 février 2023. La CAF est convaincue que ce sera le meilleur CHAN jamais organisé”, c’est avec cette déclaration que Motsepe a exprimé, depuis Johannesburg où il a tenu une conférence de presse mercredi, son optimisme pour le tournoi que va abriter notre pays du 13 janvier au 04 février prochain.

Chaque fois quand il évoque l’Algérie, le Sud-Africain se montre excessivement élogieux. Toutefois, il est utile de souligner qu’il faisait de même quand il parlait du Cameroun avant la CAN-2021. C’était aussi le cas quand il était en tournée en Afrique de l’Est. En effet, le patron de la CAF avait plaidé pour une organisation conjointe de la Tanzanie et l’Ouganda pour la CAN-2027. C’est pour dire que ces louanges sont fort probablement de circonstances pour le businessman et politicien sud-africain.

Garanties fragiles ?

Et puis, il y a cette promesse qu’il a faite à notre Chef de l’Etat il y a cinq mois de cela en assurant que la structure du foot continental ne devrait pas permettre les pratiques opaques dans l’avenir. Cette “garantie” incitera les Autorités à valider la candidature pour abriter la CAN-2025. Et ce même si le Maroc comptait déjà “concourir” dans cette attribution.

On pourrait gagner ou perdre comme l’a précisé Abderrazak Sebgag, ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), il y a trois jours de ça. De ce fait, on peut se douter que Motsepe a donné des indications favorables à M. Tebboune. Reste à savoir si le boss de la CAF joue à un double-jeu et s’il a vraiment le pouvoir sur son Comité exécutif qui décidera de l’identité du pays hôte.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.