Nous contacter

Actualités

CHAN-2022/Mozambique-Algérie (0-1) : Tarif minimal et moisson maximale

Publié

le

Verts CHAN

Pour la 3e et dernière sortie de la phase de poules du CHAN-2022 (13 janvier – 04 février), Madjid Bougherra a décidé d’aligner une équipe nationale A’ largement remaniée face au Mozambique ce samedi au stade Nelson Mandela de Baraki (Alger). Etant qualifié, même si la première place du groupe était en jeu, le sélectionneur a fait tourner en effectuant 8 changements pour les joueurs de champ. Le choix était payant puisque l’EN A’ a signé une 3e victoire (1-0) de suite en autant de rencontres. Ainsi elle s’assure de passer en tant que leader. Grâce à cette place, elle disputera le quart de finale à Baraki face au deuxième du quartet “B” qui reste à déterminer.

Seuls le gardien Alexis Guendouz, le défenseur Chouaïb keddad et le milieu de terrain Zakaria Draoui ont été maintenus dans le onze par rapport au dernier match. Et El-Khadra a mis la même envie contre un adversaire qui s’était montré à son avantage contre la Libye il y a 4 jours.

Dehiri s’envole, l’EN A’ décolle 

A partir de là, cette sortie présentait du danger. Mais les Dz l’ont prise par le bon bout. Dès la 7e minute, il y a eu cette reprise, sortie par le keeper adverse en corner, d’Akram Djahnit. Ce coup de pied arrêté, que Djahnit même a botté, amenait l’ouverture du score. D’une superbe détente, le défenseur Houcine Dehiri a catapulté le ballon dans la lucarne du portier Ivane.

Avec un dispositif assez compact, les Fennecs ont réussi à contrecarrer les Mozambicains qui sont forts dans les transitions rapides. Excepté le coup franc sans conséquence à la dernière minute du temps additionnel du premier acte, le Mozambique n’a pas menacé la cage algérienne. A la pause, Mohamed Islam Belkhir & cie menaient 1 but à 0.

Imprécisions sans conséquences

L’avantage était mince. Et il fallait se mettre à l’abri sachant qu’en face, il y a une équipe qui a montré une capacité à revenir dans la rencontre. D’ailleurs, ils l’ont prouvé contre les Libyens mardi passé en parvenant à mettre 3 pions en seconde période. Les Mambas restaient donc redoutables. Surtout que le repli défensif des nôtres étaient parfois compliqués.

Devant, Karim Aribi, qui menait le trio d’attaque, n’a pas franchement marqué des points. D’ailleurs, Mahious l’a remplacé à 9 minutes de la fin pour tenter de faire le break et sécuriser le succès. Mais nos locaux se contenteront du tarif habituel en l’emportant sur la plus petite des marges malgré la superbe frappe enroulée de Draoui (88′) et la tentative de Mahious (89′).

Pour finir, on notera que l’autre duel du quatuor entre la Libye et le l’Ethiopie au stade du 19 mai 1956 (Annaba) a tourné en faveur des Libyens (3-1), déjà éliminés avant cette ultime journée. Ce succès symbolique leur permet de terminer à la 3e place (3 points) derrière le Mozambique (4 points) et devant les Ethiopiens avec 1 unité.

 

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

×
close button