Nous contacter

Equipe Nationale

Delort : « Je veux mettre toutes les chances de mon côté à l’OGC Nice »

Publié

le

delort andy zoom face adil benayache lgdf

Non retenu par le sélectionneur national, Djamel Belmadi, Andy Delort a annoncé ne plus vouloir venir en sélection nationale afin de s’imposer dans son nouveau club, l’OGC Nice. Présent en conférence de presse ce jeudi, le driver des Fennecs est revenu sur les évènements qui ont amené cette non-convocation. De son côté, l’ancien Héraultais s’est confié au quotidien français L’Equipe en assumant pleinement son choix.

C’est l’affaire de ces dernières heures voire de ces derniers jours. Non retenu par Djamel Belmadi pour la double confrontation face au Niger (8 et 12 octobre prochains), Andy Delort a clairement privilégié son club de l’OGC Nice au détriment de la sélection nationale. En conférence de presse, le sélectionneur national a évoqué la raison de cette absence tout en revenant sur le premier incident survenu en mars dernier et annoncé en exclusivité sur La Gazette du Fennec : « Il y a un mois, j’ai reçu une info sur Delort qui aurait accepté de signer à Nice en ne jouant pas la CAN 2022. J’ai dit on attend et on verra. Déjà mars, Delort avait très très vite accepté le fait que Montpellier ne le laisse pas aller en sélection. […]  J’ai eu une discussion avec lui car il avait fauté en mars et c’est resté dans un coin de ma tête ». Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, le sélectionneur champion d’Afrique a également dévoilé la récente conversation qu’il a eu avec son joueur : « Andy Delort m’a dit par texto qu’il voulait mettre sa carrière en sélection nationale entre parenthèses pendant 1 an afin de s’imposer en club. S’en est suivie une discussion houleuse entre lui et moi » juste avant la conclusion de la conférence de presse

Info LGDF : “Degré d’implication”, Belmadi visait bien Andy Delort

 

Une décision mûrement réfléchie

Contacté ce jeudi par l’Equipe dans ce qui s’apparente à une réponse programmée, l’ancien Toulousain a totalement assumé son choix : « C’est le fruit d’une longue réflexion dont j’ai pu faire part à Djamel lors d’une discussion entre hommes. Je ne rentrerai pas dans les détails car c’est une discussion que je souhaitais garder privée, nous a expliqué l’ancien Montpelliérain en marge d’un entretien qu’il accordait ce jeudi à L’Équipe. Mais il y a beaucoup de paramètres qui entrent en compte : tout d’abord, et c’est très important, le rôle qui est le mien en sélection (4 titularisations en 11 sélections). À côté de cela, je vais avoir 30 ans dans deux jours et je suis à un moment charnière de ma carrière : je viens d’arriver dans un club où l’exigence et la concurrence sont beaucoup plus élevées, je veux mettre toutes les chances de mon côté ». Ajoutant également que « la supposée clause dans mon contrat est une pure invention ». 

Toujours en conférence de presse, l’ancien coach d’Al Duhail a indiqué avoir échangé avec le club azuréen : « J’ai contacté l’OGC Nice et le directeur sportif m’a expliqué qu’il incitait les joueurs africains à ne pas disputer la Coupe d’Afrique des nations. Ca c’est pour les joueurs qui y sont, alors imaginez ceux qui devaient ou doivent y signer..». Avec 11 sélections au compteur (2 buts) et connaissant le tempérament de Djamel Belmadi, il est désormais très peu probable de revoir Andy Delort en sélection nationale. Et c’est finalement très bien comme ça.

 

 

 

Delort, Lagha, Qatar2022… Belmadi s’exprime avant le Niger

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.