Nous contacter

Equipe Nationale

Djibouti–Algérie : Imbroglio autour de la domiciliation !

Publié

le

team djibouti adversaire

Alors que le match Djibouti – Algérie devrait se jouer au stade des forces aériennes (Le Caire) le 11 novembre prochain, un document émanant de la Fédération djiboutienne de football (FDF) laisse croire que cette dernière a tenté de re-domicilier la rencontre au Grand Stade de Marrakech. Les documents joints en bas de l’article montrent une manœuvre pour le moins intrigante.

Qui a influencé la FDF pour qu’elle aille à l’encontre de la requête faite par son gouvernement le 11 octobre dernier ? Dans une recommandation, Hassan Mohamed Kamil, Secrétaire d’État chargé des Sports au Djibouti, avait “souhaité” que l’instance fédérale demande à ce que les Requins de la Mer Rouge se produisent en Égypte face à l’Algérie.

Maroc, une main dans l’affaire ?

En effet, les tensions diplomatiques entres les deux pays ont poussé les autorités djiboutiennes à sollicité le changement du lieu de la rencontre. Une requête à laquelle la structure footballistique du pays a, dans un premier temps, donnée suite. Cependant, au 14 octobre dernier, Veron Mosengo Omba, Secrétaire Général de la CAF, a été destinataire d’une missive dont le sujet était le maintien de l’empoignade en… terres marocaines.

« Conformément et suite à une réunion d’urgence du Comité Exécutif en date du 14 octobre 2021, il a été décidé le maintien du match 5, Djibouti VS Algérie, comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde de la FIFA, ‘’Qatar 2022’’ au mardi 10 novembre  au Grand Stade de Marrakech », mentionnait la lettre. En outre, la FDF n’a pas manqué de préciser que « depuis la délocalisation de tous nos matchs à domicile au Maroc où nous avons toujours été accueillis dans de bonnes conditions ». Cette dernière phase est une petite caresse dans le sens du poil qui cacherait une immixtion externe dans cette décision.

La CAF évoque un virage à 180°!

Par ailleurs, la FDF note que « la présente lettre annule et remplace celle du 11 octobre 2021 citée en référence 1 ». Cela veut dire que les Djiboutiens ont voulu se rétracter. C’était probablement sous influence. Toutefois, la CAF, dont le SG a dénoncé l’envoi de « messages répétitifs » et un « soudain virage de 180°», ne semble pas cautionner ce revirement.

Aussi, l’organe confédéral indique que l’Égypte a déjà accepté d’accueillir le match. La CAF ne manque pas de souligner que la nouvelle date proposée n’est pas conforme avec les « dispositions de l’annexe 1 du Règlement sur statuts et Transfert du joueur de la FIFA ». En effet, la CAF mentionne que la date du 10 novembre « est indisponible » car le « mardi est à ban pour les matchs » non sans s’interroger sur « les raisons exactes » qui motivent cette demande. Tous ces éléments sentent la magouille…

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.