Nous contacter

#Team DZ

Djibouti: Trois joueurs demandent l’asile politique après la rouste de Blida !

Publié

le

team djibouti adversaire

C’est digne d’un remake de The Terminal avec Tom Hanks. Sauf que le héros de cette aventure (ou mésaventure, c’est selon) a pour nom Nassrodin Aptidon. Il s’agit du gardien remplaçant de Djibouti qui a affronté l’Algérie le 2 septembre dernier. Le joueur vit dans la zone de transit de l’aéroport d’Orly, avec deux de ses coéquipiers, et refuse de rentrer chez lui. 

Trois joueurs de la sélection du Djibouti, qui avaient affronté l’Algérie le 2 septembre dernier dans le cadre de la première journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, ont élu domicile dans la zone de transit de l’aéroport d’Orly. Ces derniers refusent de rentrer chez eux par peur de représailles de la part des Autorités de leur pays après la rouste subie au stade Mustapha Tchaker de Blida (8-0).

joueurs djibouti asile politique france bilal hassan aboubakar elmi nasrodin aptidon

En effet, Nassrodin Aptidon, Bilal Hassan et Aboubakar Elmi ont faussé compagnie au reste du groupe à l’aéroport de Paris moment d’embarquer vers le Maroc pour le second match face au Niger. Depuis, ils ne quittent plus le centre de transit sauf pour se rendre au tribunal de Créteil. En effet, les trois bonhommes ont demandé l’asile politique. Rien que ça ! 

« Effrayés à l’idée de rentrer à Djibouti »

« Ils sont embêtés par le gouvernement dès qu’ils disent quelque chose qui dérange et étaient effrayés à l’idée de rentrer à Djibouti après avoir perdu avec un aussi gros écart. Ils n’avaient pas prévu cela et ont pris la décision en étant à Paris » , explique Jean-Loup Schaal, président de l’Association pour le respect des droits de l’Homme à Djibouti à la BBC.

Pour obtenir l’asile, les trois joueurs (dont l’un est policier et un autre est membre de la garde républicaine) mettent en avant leurs craintes d’êtres sanctionnés une fois rentrés à Djibouti après la déculottée subie à Blida le 2 septembre dernier. D’une certaines façon, les coéquipiers de Slimani (4 buts) sont responsables de ce projet d’immigration hors du commun. Ce mémorable 8-0 qu’a affligé l’EN aux Djiboutiens pourrait être le déclencheur d’un nouveau départ pour Nassrodin Aptidon et ses deux coéquipiers de fortune. On ne sait plus si on doit en rire ou en pleurer…

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.