Nous contacter

Equipe Nationale

MEX-ALG : Les consultants mexicains encensent les Fennecs

Publié

le

Mexique Algérie ESPN

L’Algérie affrontera, ce mardi, le Mexique, aux Pays-Bas (20h00 DZ). L’occasion pour les hommes de Belmadi de montrer leurs qualités face à un adversaire coriace. Champions d’Afrique, les Fennecs sont désormais estimés, en témoignent les analyses des consultants ESPN.

Au sortir de la victoire du Mexique face aux Pays-Bas grâce à un pénalty de Raul Jimenez, le sélectionneur d’El Tri, Gerardo Martino, a prévenu que l’Algérie allait être plus dangereuse que les Hollandais. Une opinion visiblement partagée par les consultants d’ESPN, qui n’hésitent pas à louer les mérites des Verts.

Une équipe talentueuse et plus physique

Pour Paco Gabriel de Anda, l’Algérie est une « équipe qui joue de manière beaucoup plus intense que les Pays-Bas », le journaliste mexicain évoque notamment l’implication et le pressing des Fennecs à la récupération du ballon. « La différence entre les Pays-Bas et l’Algérie et que cette dernière ne vous laisse pas jouer, ils sont beaucoup plus agressifs sur le porteur de balle » analyse-t-il. Avant de concéder que le Mexique a souvent eu du mal face aux sélections africaines en évoquant notamment la défaite de La Verde face à la Tunisie durant la Coupe du Monde 1978 (3-1), le match nul contre l’Afrique du Sud lors du match d’ouverture de la Coupe du Monde 2010 et la victoire dans la douleur aux dépens du Cameroun (1-0) à la Coupe du Monde 2014.

Hector Huerta, rappelle de son côté les forces en présence côté algérien : « L’Algérie compte 18 joueurs évoluant en Europe, […] on peut citer Riyad Mahrez qui est le joueur le plus remarquable de cette sélection et l’un des chouchous de Pep Guardiola à Manchester City, où il a signé pour 60 millions de livres ». Le consultant n’oublie pas de citer les Fennecs qui ont évolué ou évoluent actuellement avec des joueurs mexicains : « Il ne faut pas oublier d’autres joueurs non moins importants comme le défenseur central du Bétis, Aïssa Mandi, coéquipier d’Andrés Guardado et Diego Láinez. Aujourd’hui au Qatar, Yacine Brahimi a longtemps évolué au FC Porto avec Tecacito Corona et Hector Herrera. Sans oublier d’autres éléments comme Ismaël Bennacer et Mohamed Farès qui jouent respectivement pour la Milan AC et la Lazio, ou Islam Slimani qui n’a pas été convoqué ».

Par ailleurs, Huerta prévient : « Si Tata Martino met en place une équipe moins compétitive, le Mexique aura évidemment de plus gros problèmes. Mais si il reprend le onze de départ qui a joué contre les Pays-Bas, il peut probablement obtenir un bon résultat face à l’Algérie ».

Respect au champion d’Afrique

Même son de cloche pour Heriberto Murrieta et David Faitelson, l’Algérie sera beaucoup plus coriace et dangereuse pour le Mexique par rapport aux Pays-Bas qui viennent d’hériter d’un nouvel entraîneur et étaient, peut-être, beaucoup plus concentrés sur la Ligue des Nations que sur l’amical face au Mexique. Ce qui ne sera pas le cas des Fennecs, ces derniers espérant garder leur invincibilité de 18 matchs sans la moindre défaite. « L’Algérie pourrait être un adversaire plus difficile pour l’équipe mexicaine, […] c’est le champion d’Afrique et il compte des joueurs compétitifs » ont-ils déclaré.

De son côté, El Tri a remporté 18 de ses 19 derniers matchs avec Tata Martino. Le technicien argentin a connu une seule défaite depuis son arrivée, et ce fut face à son pays natal. Les coéquipiers de Lautaro Martinez et de Paulo Dybala l’avaient facilement emporté (4-0).

>> relire également notre entretien avec un reporter mexicain :

Gibran Araige (reporter mexicain) : « L’Algérie est une sélection coriace !»

>> Ne manquez pas sur LGDF un résumé vidéo de l’étape autrichienne avec des images exclusives de notre envoyé spécial :

Vidéo – le Film du match Algérie-Nigéria (1-0) :

Vidéo – Le Film de la dernière séance d’entrainement :

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.