Nous contacter

Equipe Nationale

EN : Adem Zorgane, de retour avec un profil plus étoffé

Publié

le

Adem Zorgane stage Sidi Moussa

Arrivé en Belgique cet été pour 600 000 euros, Adam Zorgane a effectué des débuts plus que convaincants avec le Sporting Club de Charleroi. Auteur d’un but et d’une passe décisive en quatre matchs, l’international algérien a vite pris ses marques au sein d’un championnat qu’il découvre. Appelé par Djamel Belmadi pour les rencontres décisives de septembre, l’ancien Paciste revient en sélection avec une véritable carte à jouer. Lecture.

La dernière saison en Algérie était peut-être celle de trop pour Adem Zorgane. Annoncé comme la pépite du Paradou AC depuis plusieurs années, le milieu de terrain né en 2000 a dû attendre son tour avant de découvrir l’Europe. Une attente si longue que l’on apercevait une certaine lassitude du joueur lorsque ce dernier se présentait sur les terrains du championnat algérien. Logiquement convoqué par Madjid Bougherra (sélectionneur de l’Équipe A’) lors de l’éclatante victoire face au Libéria (5-1) à Oran, le désormais ex-Paciste n’allait pas tarder d’aller revoir la sélection A en cas de départ en Europe. Une nouvelle aventure qui s’est officialisée cet été et qui a, pour le moins que l’on puisse dire, bien commencée.

Comme dans un cocon

Convoité il y a quelques années par Leipzig où il avait effectué des essais concluants, c’est finalement vers la Belgique que s’est dirigé le fils de l’ancien Sétifien, Malik Zorgane. Comme point de chute, le Sporting Club de Charleroi, où un certain Karim Belhocine avait bien débuté sur le banc de touche la saison dernière. Le club belge, contrôlé par le sulfureux Mogi Bayat, a misé sur l’Algérien pour les quatre prochaines saisons contre la somme de 600 000 euros. En contrepartie, le Paradou a obtenu 50% du montant d’un futur transfert. Pour mettre un pied en Europe, le joueur de 21 ans s’est contenté d’un modeste salaire de 6000 euros par mois. Exit le volet financier, place au terrain. L’intéressé s’est tout de suite réjoui de son arrivée en Europe au sein d’un championnat où les scouts pullulent : « J’ai parlé au président et à l’entraîneur avant de venir ici. Ils m’ont expliqué leur projet et comment je devais m’y intégrer. On est comme une famille ici, je m’entends avec tous les joueurs et le staff, j’aime beaucoup l’environnement du club ».

Adem Zorgane Charleroi

Du côté du club, le discours fut tout aussi positif. Son coach, Edward Still, a été dithyrambique au sujet de son nouveau numéro 6 : « Zorgane m’a laissé une très bonne impression, C’est un bon joueur que l’on a beaucoup analysé et il va apporter un plus à ce noyau. Peut-être pas directement, mais ça, il le sait ». Mais finalement, l’international algérien sera décisif plus vite que prévu. Titularisé en sentinelle pour son premier match, le milieu de terrain a vite pris la mesure du championnat belge. En effet, il ne lui aura fallu que huit petites minutes pour ouvrir le score sur le terrain de Leuven. Outre cette réalisation, c’est sa facilité technique et sa capacité à « aérer » le jeu de son équipe qui sont louées par les observateurs du plat pays. D’ailleurs, et au fil des matchs, les commentateurs ne cessent d’adouber le natif de Sétif. Sa dernière passe décisive (une talonnade astucieuse) en date face au KV Beerschot (5-2) de Réda Halaïmia montre tout le talent et la classe que renferme le jeune Zorgane. Quatre matchs, quatre titularisations et une personnalité affirmée balle au pied, c’est tout logiquement que Djamel Belmadi a fait appel à lui pour les rencontres de septembre.

Le bon moment pour débuter ?

Appelé en novembre 2019 puis en mars 2021, Adem Zorgane n’a pas encore joué la moindre minute en équipe nationale. Coutumier du fait, Djamel Belmadi n’hésite pas à appeler certains éléments afin de les évaluer au contact du groupe champion d’Afrique. Malheureusement pour l’ex-Paciste, l’année 2020 marquée par la COVID lui a empêché de rester au contact des Fennecs du fait de l’arrêt du championnat algérien, et ce, durant de long mois. Désormais en Europe et alors que son intégration s’est admirablement bien effectuée, celui qui évoluait en jeunes au sein de l’ES Sétif pourrait connaître ses débuts sous le maillot de la sélection A. D’ailleurs, Zorgane a déclaré -au moment de sa signature en Belgique- les souhaits du sélectionneur national à son encontre : « Belmadi m’a demandé de trouver un club en Europe afin de développer mon potentiel. Et c’est pourquoi j’ai choisi Charleroi. Je vais tout faire pour réussir à gagner la confiance de Belmadi pour être toujours convoqué en sélection. Et pourquoi pas gagner une place de titulaire ».

Adem Zorgane Benayada Sidi Moussa

En l’absence d’Adlène Guedioura toujours sans club (il s’entraîne avec Sheffield United en D2 anglaise) et au vu de l’enchainement des rencontres en ce début de saison, Adem Zorgane a clairement une carte à jouer dans un entrejeu qui a besoin d’un profil comme le sien en tant que premier relanceur devant la défense. Au milieu des Boudaoui, Belkebla, Bennacer et Feghouli, le jeune joueur de 21 ans serait une alternative crédible pour ne pas user les premiers cités dernièrement touchés par des blessures ou par la COVID. Capable également d’évoluer au poste de relayeur, la quintessence des qualités du numéro 6 de Charleroi s’exprime mieux lorsqu’il évolue en tant que sentinelle. Sa qualité technique et sa vision de jeu pourraient notamment être utiles dans une première rencontre où l’Algérie affrontera un adversaire djiboutien qui ne laissera que très peu d’espaces.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.