Nous contacter

Equipe Nationale

EN: Aïssa Mandi, un « Vert » qui voit rouge

Publié

le

entre vert match can 2019 mandi

Pour la 9e journée du championnat d’Espagne (Liga), le FC Barcelone recevait le Bétis  Séville, de l’international algérien, Aïssa Mandi. L’équipe andalouse a sombré au Camp Nou 5-2. Dans ce naufrage, le défenseur central des Andalous, n’était pas exempt de reproches. L’on s’inquiète alors pour la forme du Champion d’Afrique qui a manqué de justesse dans ses interventions. D’ailleurs, ce fut le cas contre le Mexique en octobre dernier sur le premier but concédé par l’EN.

Depuis le début de la saison le Real Bétis compte 4 victoires et 5 défaites. Une irrégularité des résultats mais aussi des prestations. Des prestations inconstantes à l’image de celles d’Aïssa Mandi qui souffle le chaud et le froid dans l’arrière-garde de son équipe. Un vent plutôt glacial quand on regarde ses performances contre l’Atlético Madrid et le Barça.

Le tacle face aux Mexicains en indice

A sa décharge, lors de ces matchs, il n’a pas beaucoup été soutenu par ses coéquipiers, voire laissé à l’abandon par son milieu de terrain. Mais cela n’excuse en rien sa fébrilité. Mandi défend en reculant, il est souvent déséquilibré, il est pris de vitesse (voir le but de Marcos Llorente) et ses tacles, parfois ratés, amènent des occasions ou bien des buts adverses.

L’exemple-type est son tacle raté lors du match Mexique-Algérie qui amène le 1er but des Aztèques. On pourrait penser que c’est un accident dans son parcours de tacles réussis. Mais quelques jours plus tard, lors du match des Sévillans contre l’Atlético Madrid, son tacle en retard amène une situation dangereuse et le but des Colchoneros, juste après.

Exclu 2 fois en moins de 2 mois

Contre le Barça, c’était une rencontre extraordinaire pour les amoureux du football. Mais aussi un scénario catastrophe, répétitif, pour l’équipe de l’international algérien. En 2019, les Blaugranas avaient déjà corrigé avec le même score le Betis : 5-2. Un match dans lequel Aïssa Mandi a bu le calice jusqu’à la lie ! En effet, l’international algérien a sombré dans le jeu et a vu rouge.

Confronté à l’armada offensive catalane, le défenseur andalou a eu énormément de mal dans son positionnement, ses courses ou ses tacles pour contrer les attaques des Blaugrana. Surtout après l’entrée en jeu du génie argentin Lionel Messi. Dans la foulée, le Fennec été expulsé à la 60ème minute pour un 2ème carton jaune pour une faute de main dans la surface (le 1er à la 32ème minute). C’est la seconde expulsion en moins de deux mois et la 3e avec le maillot de Real Betis. C’est-à-dire 2 fois plus en deux mois qu’en deux ans de présence en Espagne. Un bilan très sombre pour le joueur de 29 ans en ce début de saison !

Situation contractuelle tracassante ? 

Ce rouge nous rappelle les couleurs du FC Liverpool ! Lors du mercato estival, Mandi, voulant changer d’air avec un bail qui expire l’été prochain, a eu des propositions du club anglais. Le coach des Reds, Jürgen Klopp voulait en faire une doublure du Néerlandais, Virgil Van Dijk. Comme toutes les autres possibilités de transferts (Roma, Lyon, Nice…), le deal ne s’est pas conclu ! Transferts avortés, prolongement du contrat avec le Bétis qui coince, Aïssa Mandi ronge son frein en attendant des jours meilleurs !

Des jours meilleurs avec son club puisqu’il a la confiance de son coach Manuel Pellegrini. Il a toujours été titulaire, a joué l’intégralité des matchs et a, même, été capitaine lors des rencontres contre Getafe et l’Atlético ! Une éclaircie qui pourrait aussi venir de la sélection algérienne. En effet, l’ancien joueur du Stade de Reims a toujours du crédit auprès du coach Djamel Belmadi. Dans la liste des sélectionnés des prochains matchs de qualifications pour la CAN 2021, il retrouvera son compère Djamel Benlamri avec lequel il a eu ses meilleures prestations avec les Verts.

La parenthèse internationale va permettre au « gentleman » de la défense centrale algérienne de retrouver une sérénité auprès du roc Benlamari. La doublette, qui a toujours donné satisfaction, sera surement reconduite par Djamel Belmadi malgré les bonnes prestations de Mehdi Tahrat. A Mandi de ne pas décevoir.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.