Nous contacter

Equipe Nationale

EN : Bien que « satisfait », Belmadi maintient l’exigence

Publié

le

belmadi staff aziz bouras sortie

Si la production sur la double-confrontation contre le Zimbabwe en cette date FIFA de novembre n’a pas été à la hauteur des attentes, l’équipe nationale a réalisé l’essentiel. A savoir la qualification pour la prochaine CAN qu’abritera le Cameroun du 09 janvier au 06 février 2022. Un ticket acté avec précocité car cela n’a nécessité que 4 journées. Ce que le sélectionneur Djamel Belmadi n’a pas manqué de relever.

Il regarde plus loin que le bout de son nez. C’est pour dire qu’il conçoit un engagement à long terme avec l’EN. Belmadi savait qu’ « on allait se qualifier, mais il fallait viser l’avenir, notamment cette CAN-2021 qui va se jouer à l’extérieur, et surtout les qualifications de la Coupe du monde 2022 avec trois déplacements au Burkina Faso, à Djibouti et au Niger. Ces matchs-là seront très difficiles, délicats, compliqués. Du moment qu’on a la possibilité de jouer des rencontres en déplacement, j’ai envie qu’on progresse en dehors de nos bases.»

« Bilan positif »

Le premier responsable de barre technique des Fennecs estime, dans entretien vidéo diffusé ce mardi sur la chaîne officielle YouTube de la FAF, que « c’est un bilan positif.» A la lecture de la copie rendue au terme des 4 tests, force est de reconnaître qu’en termes de statistiques, les camarades d’Ismaël Bennacer n’ont franchement pas été dégluasses. 10 points de pris sur 12 éventuels, 11 buts marqués et 3 concédés et un sésame poinçonné en compagnie du Sénégal, vice-champion d’Afrique, premier qualifié dimanche.

Les maîtres d’Afrique ont, eux aussi, assumé leur statut avec lequel il fallait composer en étant l’équipe à battre. Ce qui rend les adversaires plus redoutables. Surtout quand ils ont de la qualité comme le Zimbabwe. Certes, il  y a eu beaucoup de lacunes sur les phases défensives et des approximations sur les transitions offensives. Toutefois, même quand il sont pas capables de garder l’avantage, les Guerriers du Désert parviennent à ne pas perdre. Une qualité à préserver et à retenir.

L’amertume du match nul

Au moment de décrypter la rencontre de lundi à Harare, Belmadi a estimé que « Nous avons bien entamé le match en menant 2-0 avec ce que demande une telle rencontre. Ils nous ont fait un peu mal en réduisant le score juste avant la pause, ce qui leur a permis de revenir dans le match. En deuxième mi-temps, nous étions un peu plus solides, mais on lâche un peu sur ce corner, sur un autre coup de pied arrêté, et un Rais (M’bolhi, le gardien de but, ndlr) un peu malheureux.»

Le partage des points a laissé le goût d’inachevé tant l’ancien international algérien visait un 4e succès de rang dans cette campagne lors de ce périlleux déplacement. C’est pourquoi il concède avoir « aimé revenir avec la victoire, on aurait pu le faire.»  Par ailleurs, il a reconnu apprécier « cette idée d’aller à l’extérieur et de revenir avec les trois points, tout faire pour gagner. On a une petite amertume qui est légitime, mais c’est bien d’avoir ce sentiment. On ne veut plus se satisfaire du match nul.» Un ressenti qui prouve que la mentalité de la gagne est désormais ancré chez Mahrez & cie.

« Continuer à travailler pour s’améliorer »

Cependant, le coach d’El-Khadra est conscient du chemin accompli et que ses poulains ont bien rempli leur mission sachant que « se qualifier à deux journées de la fin, ça ne nous est plus arrivé depuis longtemps », comme il l’a rappelé en estimant que « nous n’allons pas faire la fine bouche. Il y a beaucoup de satisfactions.»

S’il y a des points négatifs à améliorer, c’est le positif qui est mis en avant pour maintenir l’état d’esprit de conquérant. « Maintenant, nous devons continuer à travailler pour nous améliorer », a annoncé l’architecte de la 2e étoile algérienne à la CAN. N’ayant pas goûté à la défaite depuis 22 rencontres maintenant, ses poulains sont clairement sur une courbe ascendante. L’objectif sera, bien évidemment, de se qualifier à la prochaine Coupe du Monde. Un tournoi qu’accueillera le Qatar en 2022. Ça serait le point culminant d’un graphe footballistique au potentiel exponentiel avéré.

>> Les déclarations de Belmadi après la rencontre face au Zimbabwe :

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

Publicités