Nous contacter

A La Une

EN : Halilhodzic trouve le Maroc « plus collectif » que l’Algérie

Publié

le

coach vahid halilhodzic gris

Déjà qualifié pour les barrages de la Coupe du Monde 2022 au Qatar avec le Maroc, Vahid  Halilhodžić a fait un drôle de constat concernant l’équipe nationale d’Algérie.

Ainsi, pour justifier l’absence d’Amine Harit (Olympique Marseille) et -surtout- Hakim Ziyech (Chelsea) de la liste des Lions de l’Atlas pour la date FIFA de novembre, le technicien bosnien a expliqué que sa sélection « repose plus sur le collectif qu’un joueur en particulier comme c’est le cas pour l’Algérie et l’Égypte ». L’allusion est faite à Riyad Mahrez et Mohamed Salah. En effet, ces deux-là sont les “vedettes” chez les Fennecs et les Pharaons.

L’EN a au moins deux leaders technique

Toutefois, cette remarque n’est pas vraiment pertinente. Notamment pour El-Khadra qui a, au moins, deux leaders techniques. On ira même jusqu’à dire que Youcef Belaïli a autant (voire plus) d’impact sur le jeu algérien. Aujourd’hui, le sélectionneur Djamel Bemadi a un effectif très équilibré et le danger peut venir de partout. Certes, Mahrez et Belaïli font partie des circuits préférentiels. Parallèlement, cela n’empêche pas d’autres joueurs comme Islam Slimani ou Baghdad Bounedjah de s’illustrer.

En revanche, l’analyse peut être valable pour les Égyptiens qui concentrent beaucoup leur jeu sur le prodigieux Salah. Après, mettre Ziyech ou Harit au même rang que le sociétaire de Liverpool ou celui de notre capitaine qui joue à Manchester City reste une forme d’aberration. Sur ce coup, l’ancien driver des Verts a manqué de lucidité.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.