Nous contacter

Equipe Nationale

EN : Le gouvernement français ouvre la voie aux Fennecs de Ligue 1 !

Publié

le

Belmadi Fennecs slimani sourire ol lyon bleu

Dans un premier temps bloqués par les clubs de Ligue 1 UberEats, les internationaux africains et parmi eux les Fennecs devraient finalement pouvoir se rendre en sélection. Le gouvernement français a l’intention d’exempter les joueurs d’une mise à l’isolement à leur retour de sélection.

Selon BeINsports, ce serait désormais un test PCR quotidien que devront passer les internationaux africains, et ce, durant les sept jours suivants leur entrée sur le territoire français. De son côté, la LFP a demandé aux clubs de libérer leurs joueurs si ils remplissaient certaines conditions comme revenir de sélection en avion privé. Une décision qui viendrait chambouler -encore une fois- l’officialisation de la liste de Djamel Belmadi pour les rencontres face à la Zambie (25 mars) et au Botswana (29 mars). Ce dernier est apparu contrarié mais désireux de tirer profit de la situation ce jeudi après le communiqué initial publié par la LFP qui officialisait l’intention des clubs de Ligue 1 UberEats de bloquer leurs internationaux non européens :

« C’est un véritable casse-tête. C’est le cas de toutes les sélections africaines, notamment celles majoritairement composées de joueurs évoluant dans le championnat de France. J’essaye de voir les choses du bon côté dans ce genre de situation, il faut toujours trouver des solutions. Dans ce genre de circonstances, qui, à priori, paraissent négatives et compliquées, il est toujours important de voir quelles solutions adopter» a-t-il déclaré dans une déclaration accordée à la télévision nationale. Avant d’ajouter : « Les Français sont les seuls à communiquer d’une manière directe et claire sur ce sujet, cela ne veut pas dire pour autant qu’on est d’accord avec ce genre de décisions, mais au moins ça mérite d’être très clair. Cela nous a permis de prendre nos précautions ». Alors, avec cet énième revirement de situation, verra-t-on de gros changements de dernière minute dans l’imminente liste du sélectionneur national ?

Une réaction à l’indignation générale ?

Car oui, la première décision d’empêcher les internationaux africains de se rendre en sélection alors que -dans le même temps- leurs homologues européens pouvaient s’en aller vêtir le maillot de leur patrie a beaucoup fait grincer. Meilleur buteur de la sélection nationale encore en activité, Islam Slimani est le seul Fennec à avoir réagi publiquement à l’aide de tweets plus qu’évocateurs. Dans le même temps, Vahid Halilhodzic, ancien sélectionneur de l’Algérie et aujourd’hui à la tête de l’Équipe nationale du Maroc avait répondu -comme à son habitude ou presque- sans langue de bois : « Cette circulaire autorise les clubs à empêcher les joueurs… seulement les joueurs africains de venir en sélection. Je suis assez dubitatif sur cette circulaire, pourquoi fait-on une différence entre les footballeurs africains et les footballeurs européens ? » s’était-il interrogé avant d’appeler à une solidarité entre joueurs africains : « Cette quarantaine, c’est seulement un prétexte pour empêcher le joueur de venir jouer pour son pays. (…) La FIFA a touché un article qu’elle n’aurait jamais dû toucher, sur les relations entre les clubs et les sélections nationales. Si aujourd’hui on empêche les joueurs de venir pour ce stage, qu’en sera-t-il demain pour la CAN ? Ça ne va pas s’arrêter là… […] J’espère que tous mes collègues des sélections africaines vont montrer leur mécontentement total. J’appelle les joueurs africains à être sensibles à ce que j’appelle une discrimination sportive, qu’ils montrent leur solidarité et leur attachement vis-à-vis du continent africain et surtout de leur propre pays ». Clair, simple et limpide.

Dans le même sens, la Fédération sénégalaise de football avait interpellé la FFF sur cette décision qu’elle jugeait « discriminatoire au regard des dispositions statutaires et réglementaires de la FIFA et de la législation européenne en matière d’égalité et de liberté contractuelle des travailleurs ». D’autres acteurs du monde du football avaient également pris la parole comme le coach du LOSC, Christophe Galtier, le capitaine de l’OL, Memphis Depay, et Bruno Génésio, tout juste nommé au Stade Rennais. Ce dernier avait d’ailleurs proposé de reporter la 31ème journée de Ligue 1 UberEats afin de garder une unité et permettre à tous les joueurs de se rendre en sélection. Des indignations qui ont, visiblement, payé.

Halilhodzic dénonce: « C’est injuste et immoral pour les Africains ! »

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.