Nous contacter

Equipe Nationale

Liste de Belmadi pour mars: Deux retours et deux nouveautés en vue

Publié

le

belmadi perdu desillusion can 2021 civ defaite abattu

Dans un peu plus de trois semaines, Djamel Belmadi communiquera la liste pour un mois de mars capital. L’EN disputera, face au Cameroun, une double-confrontation qui compte pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Un rendez-vous qui intervient après une CAN-2021 ratée. Cela poussera probablement le sélectionneur à apporter quelques modifications par rapport au commando qu’il avait choisi pour le tournoi africain.

Défense, milieu de terrain et attaque, les trois secteurs de jeu ont besoin de “sang neuf” et de plus de certitudes. Et lesdites zones devraient enregistrer des “renforts”. Pour ce qui est de l’arrière-garde, il y aura probablement le retour du polyvalent Ahmed Touba outre la venue du latéral droit Akim Zedadka.

Zedadka, doublure d’un incertain Atal

Pour rappel, le premier nommé avait étrangement sauté de la liste pour la CAN-2021 après cinq stages avec les  Verts. Cette décision a coïncidé avec une période délicate de l’ancien international espoir belge qui avait manqué par la suite de nombreux matchs avec son club pour des “problèmes familiaux”. Ces derniers temps, il revient bien puisqu’il a aligné 4 titularisations avec le RKC Waalwijk dont un match assez convaincant contre le FC Twente de Ramiz Zerrouki malgré la défaite (1-2).

Pour ce qui est de Zedadka, il a enchaîné les bonnes performances (26 matchs tous comme titulaire pour 2 passes décisives) avec Clermont Foot 63. Selon nos informations, il devait déjà être là pour la CAN-2021. Cependant, Belmadi n’a pas voulu le prendre pour ne pas le faire jouer alors qu’il était dans une bonne dynamique avec son équipe. Surtout en présence de Youcef Atal. Ainsi, le coach a préféré prendre Helaïmia en triplure. Avec les fréquents problèmes physiques d‘Atal, la venue du Clermontois serait inévitable cette fois.

Bentaleb et Benyettou, comme des évidences

Un cran plus haut, le comeback de l’expérimenté Nabil Bentaleb (SCO Angers) pourrait être salutaire pour l’entre-jeu. Même si Zerrouki a du potentiel, pour un match face aux Camerounais, l’Angevin semble avoir un profil footballistique plus “costaud”. Avec les Scoïstes, il donne l’impression d’avoir recouvert ses facultés de box to box d’antan.

Avec 6 matchs, qu’il a tous débutés depuis qu’il a signé lors du mercato hivernal, l’ex-pensionnaire de Schalke 04 pourrait déjà avoir convaincu le driver des Verts de le réintégrer dans ses plans. En voulant débuter un nouveau chapitre à l’international, celui qui compte 35 capes avec l’EN devrait être une sacrée plus-value dans la zone médiane et donner plus d’équilibre.

Quant à la ligne offensive, sachant que Bounedjah n’a pas donné satisfaction ces derniers mois (muet lors de ses 6 dernières sélections) et que Slimani s’impose progressivement le Sporting CP, la carte joker serait Mohamed Benyettou. Le fer de lance d’Al-Wakrah SC a de nombreuses similitudes avec Bounedjah. Il répond parfaitement au profil affectionné par Belmadi. Avec 16 buts et 4 passes décisives en 26 matchs cette saison, l’ancien sociétaire de l’ES Sétif a des arguments convaincants. En outre, il a grandement participé à qualifier son club à la prochaine Ligue des Champions AFC. Un attaquant en confiance est toujours bon à prendre.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe-du-monde-2022