Nous contacter

Equipe Nationale

Equipe nationale : Place désormais à la coupe d’Afrique des nations

Publié

le

Joie joueurs vestiaire algérie burkina

Après le match nul face au Burkina Faso (2-2) à Blida ce mardi, les Verts de Djamel Belmadi sont officiellement qualifiés pour la dernière phase de qualification au mois de mars prochain. Alors que le tirage au sort des barrages aura lieu le 18 décembre prochain à Doha, l’équipe nationale devra ensuite tenter de conserver son titre continental acquis en 2019.

Ce fut rude et pénible mais la qualification pour les barrages du mois de mars prochain est dans la poche. Accrochés par le Burkina Faso à Blida (2-2) et alors qu’ils avaient pourtant mené deux fois au score, les coéquipiers de Sofiane Feghouli ont rarement été aussi bousculés dans l’antre de Tchaker. « Je m’attendais à un match dur. C’est une équipe burkinabè qui a de bons résultats. Elle progresse beaucoup. Elle aura son mot à dire lors de la prochaine CAN. […] La grosse satisfaction c’est la qualification. Il y a un peu de similitudes avec le match contre la CIV (CAN 2019, ndlr), où tu passes par tous les états. Toutes les rencontres ne peuvent pas se terminer toujours sur des 5-0, 6-0 » a tenu à rappeler Djamel Belmadi en conférence de presse d’après-match. Mission accomplie donc et 33ème match sans défaite pour les Fennecs qui vont désormais se focaliser sur la prochaine CAN au Cameroun dont ils sont les tenants du titre.

La gagne, encore et toujours

Cette rencontre face aux protégés de Kamou Malo ne restera peut-être pas dans les annales mais elle sera utile à court-moyen terme pour les prochaines échéances à venir. C’est en tout cas ce qu’a préciser le coach national en marge de l’opposition finale : « Ce que les joueurs ont vécu ce soir nous aidera certainement lors des barrages et lors de la CAN également » s’est-il exprimé. Des joueurs que l’on a senti consciencieux mais pas aussi tranchants qu’à l’accoutumée, à l’image de certaines erreurs défensives  ou d’occasions offensives franches manquées.

Place donc à la coupe d’Afrique des nations (9 janvier – 6 février) qui remettra en jeu le trophée glané par la bande à Riyad Mahrez il y a plus de deux ans au Caire. L’objectif reste inchangé malgré la proximité entre les différentes échéances cruciales en cette année 2022. « La CAN est une grosse compétition internationale. On veut garder notre titre même si ça ne sera pas évident, tout le monde nous attend. Mais on veut garder notre titre c’est sûr » a confié le driver de l’équipe nationaleDes propos qui reste dans la lignée du discours de Belmadi depuis son intronisation en tant que sélectionneur.

Un programme chargé

On le disait en préambule, plusieurs échéances importantes vont arriver lors des prochains mois. Par ordre chronologique, la Coupe Arabe (30 novembre – 18 décembre). Une compétition qui servira à -très certainement- révéler des talents du cru mais également de galop d’essai pour les joueurs de l’équipe A évoluant dans le Golfe. Les championnats arabes étant tous à l’arrêt, les Bounedjah, Belaili, Benlamri and Co devront rester en forme : « Les joueurs vont prendre part à ces matchs pour ne pas être en sous-compétition. Mais on ne veut pas récupérer des joueurs en sur-compétition non plus. C’est une gestion qui va être opérée en collaboration avec Madjid » ajoutera Belmadi.

Tout s’enchainera donc avec notamment le tirage au sort des barrages prévu le 18 décembre prochain à Doha où l’Algérie connaitra son adversaire parmi l’Egypte, le Ghana, le Mali, le Cameroun ou la RD Congo. Ce qui ne laissera pas le temps de tergiverser et ça, Djamel Belmadi le sait : « On aura peut-être les barrages de mars en tête mais on sera tous logés à la même enseigne. Après chacun a sa propre réflexion. On sera concentrés sur la CAN ». Sans oublier également que les internationaux africains évolueront en même temps que leurs clubs respectifs en championnat, un autre paramètre qui pourrait également les distraire..

 

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.