Nous contacter

Sélection A

Madjer : « Je rêve d’accrocher une 2ème étoile sur le maillot de l’EN »

Publié

le

madjer avec queiroz

Revoilà Rabah Madjer ! Plutôt discret depuis son fameux et non moins loufoque « Allô Porto ! » , le sélectionneur national a accordé, ce jeudi, une interview au quotidien espagnol, Superdeporte. Débordant d’ambition, l’ancien joueur du FC Porto et du FC Valence affiche clairement son rêve d’accrocher une deuxième étoile sur le maillot de l’EN !



Alors que des rumeurs de plus en plus persistantes le donnent partant avant même la reprise de la campagne des éliminatoires de la CAN-2019, Rabah Madjer donne l’air de ne pas se soucier ni de son avenir à la tête des Verts ni de son impopularité grandissante auprès du public algérien.

« Il est vrai que nous allons manquer la Coupe du Monde à cause des résultats que tout le monde connaît. Je ne dirai pas que nous étions une équipe nationale détruite mais un groupe qui avait perdu sa personnalité et sa confiance en sa propre valeur », a expliqué Rabah Madjer au média valencian. « Nous essayons de travailler quotidiennement pour changer la situation et restaurer lentement la confiance des joueurs. En cinq matchs, quatre matchs amicaux et le dernier match de qualification pour la Coupe du Monde, nous avons tout gagné sauf la défaite face à l’Iran, une équipe Mondialiste qui peut surprendre en Russie ».

Madjer « Je veux gagner la CAN en tant qu’entraineur »

Sur sa méthode, Rabah Madjer a confirmé son intention de donner plus de chances aux joueurs locaux : « Notre prochain match officiel aura lieu en septembre, nous serons une sélection solide et avec plus de foi en soi. En attendant, nous jouerons deux matches, l’un contre un rival africain et l’autre contre le Portugal en juin à Lisbonne. Je pense que les opportunités que nous avons données aux footballeurs locaux du championnat algérien, qui s’améliorent, sont positives. Bien sûr, nous choisirons les meilleurs joueurs d’Europe, mais nous n’oublierons pas le talent des gars ici».

Enfin, l’homme à la talonnade, qui s’est longuement exprimé sur son passage au FC Valence (une demi-saison en 1988, 14 matchs et 4 buts), n’a pas fait dans la demi-mesure lorsqu’il était question de parler de ses objectifs à la tête de l’Équipe nationale. Ainsi, après avoir dressé un tableau flatteur du FC Valence de Marcelino, le sélectionneur des Verts a dit clairement « souhaiter accrocher, à court terme, une deuxième étoile sur le maillot de l’équipe nationale d’Algérie », avant d’annoncer sans ambages « J’ai offert une Coupe d’Afrique à mon pays en tant que joueur et maintenant je rêve d’offrir une autre étoile en tant qu’entraîneur en 2019, durant la CAN qui se jouera au Cameroun ». C’est tout le mal qu’on lui souhaite…

Madjer sous les couleurs de Valence en 1988 :

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

>> Bonus : reportage LGDF réalisé à Valence en 2016

L’historique des joueurs algériens passés dans le championnat d’Espagne avec l’avis de Pascual Calabuig Santamaria, journaliste à Superdeporte…

>> Calabuig : « En Liga on aime les Algériens pour leur technique ! »

sofiane-feghouli-valence-fennec

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Publicité

SUR FACEBOOK

APPLICATION MOBILE

Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.