Nous contacter

Actualités

FAF: Une feuille de route de sortie de crise arrêtée 

Publié

le

amara mjs ministre sebgag vestiaire niger president

La Fédération algérienne de football va tenir ses assemblées générales ordinaire et élective dans les délais fixés par le bureau fédéral lors de sa session statutaire du mois d’avril. Il n’y aura donc ni directoire ni période de transition. La décision a été prise, dimanche, et les convocations ont été envoyées aux membres de l’AG. Une information confirmée par ailleurs par la FAF dans un communiqué. (Voir lien ci-dessous)

Ceux qui réfléchissaient depuis un moment à une sortie sans casse à la situation qui prévaut à la FAF depuis deux mois n’avaient pas réellement trente-six solutions. Soucieux de rester dans un cadre plus ou moins légal, le secrétaire général de la FAF en collaboration avec les services du ministère de la Jeunesse et des Sports ont décidé de se référer aux résolutions prises par le bureau fédéral lors de sa session statutaire du mois d’avril dernier. Seul organe réglementaire -exit les deux tiers de l’AG- le BF avait fixé les dates des assemblées générales extraordinaire, ordinaire et élective.

Ne pouvant tenir l’AG extraordinaire à sa date initiale (le 2 juin), les nouveaux statuts n’ayant pas encore été validés par la FIFA, il reste dans la feuille de route deux cases à cocher. Celle du 16 juin, date de l’assemblée générale ordinaire, avec deux points à son ordre du jour: l’adoption des bilans moral et financier, et la préparation de l’assemblée élective.

L’option du directoire ne tient pas la route

Pour respecter les délais, le secrétariat général de la FAF a commencé à envoyer les convocations aux membres de l’AG, ce lundi. L’autre date à coacher, est celle du 7 juillet, jour de l’assemblée général élective. La FAF et le MJS se sont rendus compte que seule cette feuille de route pouvait leur éviter de piétiner le règlement, sachant qu’en dehors du BF il n’y a pas d’organe statutaire et juridique habilité à convoquer les assemblées de la FAF. Il subsiste naturellement l’option des deux tiers de l’AG, mais même celle-ci offre une seule et unique option à savoir une assemblée générale extraordinaire avec un seul point à son ordre du jour: les élections.

Comme le MJS veut visiblement en finir avec l’ère Charaf-Eddine Amara, il lui offre la « chance » de faire adopter ses bilans (annoncés chaotiques !) et remettre officiellement son mandat à l’AG. Quant aux nouveaux statuts, son successeur se chargera de les faire adopter.

Cette feuille de route qui devra être communiquée dans les prochaines heures met fin aux rumeurs qui placent Mohamed Raouraoua à la tête d’un directoire qui gérera les affaires courantes de la FAF durant deux mois. Une option qui n’a jamais été envisagée, nous assure une source digne de foi.

http://www.faf.dz/convocation-de-lassemblee-generale-ordinaire-de-lexercice-2021-pour-le-16-juin-prochain/

Publicité

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.