Nous contacter

Actualités

Handball CAN 2022 au Maroc : vers un retrait de l’Algérie !

Publié

le

duel algerie maroc handball daoud

La 25ème édition du Championnat d’Afrique des Nations de handball est prévue au Maroc en 2022. Et la « provocation marocaine » est toujours là en mélangeant politique et sport avec la désignation de deux villes du Sahara Occidental pour abriter la compétition africaine.

Ainsi, les responsables marocains ont désigné les villes occupées de Laâyoune et Guelmim qui relèvent du territoire de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) pour abriter la compétition. Mais l’Algérie, fidèle à ses principes, au même titre que l’ONU d’ailleurs, considère ces territoires non autonomes et sous occupation marocaine.

C’est dire que la programmation de matches dans des villes sahraouies occupées est en contradiction totale avec les résolutions des Nations Unies et de l’Union Africaine et une dérive de l’instance dirigeante du handball africain. Et selon le président de la Fédération algérienne de handball (FAHB), Habib Labane, “l’Algérie pourrait se retirer de la compétition si la CAHB programme qu’une de nos rencontre devrait se jouer dans ces villes”.

En théorie, l’Algérie se retirerait « par principe » de cette compétition continentale dès que ces deux villes seront effectivement désignées pour abriter des matchs même si la sélection algérienne ne sera pas programmée pour jouer dans ces deux villes.

L’Afrique du Sud avait boycotté la CAN 2020 de Futsal à Laâyoune

Ce n’est pas la première fois que le Royaume chérifien utilise le sport à des fins politiques. En 2017, les autorités marocaines avaient organisé un match de gala avec des stars du football mondial comme le Brésilien Rivaldo, le Camerounais Samuel Eto’o et l’Égyptien Mohamed Aboutrika en commémoration de la « marche verte », ce jour de 1975 durant lequel 350 000 Marocains, accompagnés de soldats, ont entamé une marche, après le retrait des forces espagnoles, sur ce territoire anciennement colonisé par l’Espagne et revendiqué depuis par le Maroc.

La politique du fait accompli s’est ensuite appliquée l’année dernière lorsque le Maroc a organisé la CAN 2020 de Futsal dans la ville sahraouie de Laâyoune. Contestant cette domiciliation, l’Afrique du Sud décida de boycotter la compétition africaine. « La SAFA a décidé de déclarer forfait pour ce tournoi de futsal le Maroc ayant persisté dans sa volonté d’organiser la compétition à Laâyoune. L’Afrique du Sud n’a pas de problème quant au fait de jouer au Maroc. Mais en conformité avec le gouvernement sud-africain et avec les résolutions de l’Union Africaine, l’Afrique du Sud ne jouera pas au Sahara occidental » soulignait la fédération sud-africaine alors que l’Algérie n’était pas qualifiée pour ce tournoi.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.