Nous contacter

Actualités

Handball/CAN-2022 : Un boycott qui pourrait coûter cher à l’Algérie!

Publié

le

handball

L’équipe nationale de handball devrait renoncer à disputer le Championnat d’Afrique des nations 2022 de la discipline. La compétition, dont l’organisation a été attribuée au Maroc, se tiendra à Laâyoune et Guelmim. Ces deux villes relèvent du territoire de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Etant donné que l’Algérie est pour l’autodétermination du peuple sahraoui, le boycott devrait être acté. Avec les sanctions financières et administratives qui peuvent en découler. Précisions.

Les Règlements Généraux de la Confédération africaine de handball (CAHB) sont clairs. Selon l’article 47, il est noté que « les équipes qualifiées pour la Coupe d’Afrique des Nations Seniors et qui déclarent forfait de non-participation pour une raison ou une autre, doivent au préalable en informer le Secrétariat de la CAHB, 3 mois avant le tirage au sort. Les raisons de leur forfait devront faire l’objet d’un rapport détaillé à la CAHB.» 

Retrait antistatutaire et pénalité de 20.000 euros

Par ailleurs, la décision de ne pas jouer la CAN-2022 pourrait être considérée comme refus délibéré évoqué par l’article 58 : « une équipe qui refuse délibérément de rencontrer une autre pour des raisons extrasportives (exemple : politiques, religieuses, etc.), sanction : PENALITE + DISQUALIFICATION, éventuellement expulsion du championnat »

Aussi, dans l’article 59, il est mentionné que « la pénalité de forfait anti-statutaire est de 20 000 € à verser à la CAHB avant la réhabilitation. Notification avec P.V. à l’IHF, au CSSA et au Congrès de la CAHB.» En gros, l’instance internationale, présidée par l’Egyptien Hassan Moustafa, pourrait s’y mêler.

L’organisation de la CAN-2024 menacée

L’ampleur que pourrait prendre cette démarche risque aussi de pousser la CAHB à priver l’Algérie d’abriter la CAN-2024. Une édition sur laquelle le président de la Fédération algérienne de handball (FAHB), Habib Labane, misait beaucoup pour décrocher le ticket direct aux Jeux Olympique 2024 à Paris (France). En effet, seul le vainqueur du tournoi sera directement qualifié aux Olympiades. Le fait d’être pays hôte augmentait les chances de l’Algérie d’être sacrée comme ce fut le cas en 2014.

Somme toute, sur le plan purement sportif, le sélectionneur Alain Portes verra ses plans de relancer l’EN sérieusement contrariés en devant renoncer à disputer une tournoi majeur. La CAN aurait été une étape importante pour savoir où se situe la progression des Fennecs qui ont pu terminer 3e lors du dernier opus du challenge continental en Tunisie.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.