Nous contacter

Equipe Nationale

JM Oran 2022 | Algérie-France (2-3) : Match grandiose et élimination cruelle !

Publié

le

received 442560020748693

Dans un stade Ahmed Zabana (Oran) plein comme un oeuf, les U18 algériens se sont  inclinés 3-2 face à l’équipe de France en toute fin de match, suite à un but signé par le franco-algérien Badreddine Bouanani qui a éclaboussé le match par son talent. La bande à Slatni quitte la compétition avec 3 points au compteur, devant l’Espagne (2pts) et derrière le Maroc (4 pts) et la France (7pts).

Après la défaite face au Maroc (2-0), les protégés de Mourad Slatni n’avaient d’autre choix que de l’emporter face à la France au stade Ahmed Zabana d’Oran, pour passer au second tour. Malheureusement, l’aventure a été stoppée net par les deux franco-algériens des Tricolores : Amine Messoussa et Badreddine Bouanani. Le premier cité a marqué un doublé, tandis que le deuxième a ébloui le match de son talent, en étant  impliqué sur les deux premiers buts, pour enfin, provoquer et marquer le penalty de la victoire. Une performance de haut niveau de ce joueur qui a récemment signé chez l’OGC Nice et pourrait être lancé dans le grand bain par le nouvel entraineur du Gym, Lucien Favre. Connu pour sa sensibilité envers les jeunes joueurs.

Beaucoup de changements dans le XI

Sur le plan tactique du match, le coach algérien a opté pour un 4-2-3-1 avec 6 changements par rapport au match face au Maroc.  De l’autre côté, l’entraineur français, Lionel Rouxel, a opté contre toute attente pour un 3-5-2 avec deux pistons très offensifs, et Bouanani, qui normalement jouait ailier droit, a été placé juste derrière Messsousa (9).

La première mi-temps a été globalement dominée par les Tricolores. L’entrée tambour battant des jeunes Verts a été récompensée par une grosse occasion de Benmazouz (USMA; attaquant de pointe) qui a trouvé la transversale.

Une seconde mi-temps de très bonne qualité

Mais quatre minutes après, Messoussa douche les Algériens en profitant d’une erreur de main de Boumengouche (Académie FAF). Juste avant la demi-heure de jeu l’attaquant français double la mise d’un plat du pied parfait. En deuxième mi-temps, les coéquipiers du capitaine Zaoui (Paradou AC; latéral droit) ont élevé leur niveau de jeu et ont réussi à réduire le score sur penalty par Chegra (AC Ajaccio; ailier gauche). Les Algériens, poussés par tout un stade en folie, sont parvenus à égaliser à la 78 e par Benmazouz, d’une superbe tête décroisée.

Benmazouz, Bounacer, Abdelkader et Push les maillons forts !

Mais la joie fut de courte durée, puisque deux minutes après, ce diable de Bouanani obtient un pénalty généreux qu’il transformera lui même (3-2).  Malgré un coup franc indirect obtenu dans la surface de réparation, le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final. Au delà de cette défaite synonyme d’élimination prématurée des Jeux Méditerranéens, certains joueurs ont gagné beaucoup de points à l’image de Mehdi Push (AC Ajaccio; milieu) qui confirme ses deux bons match face à l’Espagne et le Maroc. Benmazouz (USMA) a été très intéressant dans son jeu avec ou sans ballon. Il est capable de créer des différences balle au pied et son but de la tête illustre la fibre d’un pur 9 qu’il est. Aussi, Abdelkader (Paradou AC; milieu) a été très impliqué au milieu de terrain et a touché beaucoup de ballons. De l’aisance technique, un toucher soyeux et de la verticalité se dégagent chez ce milieu qui promet de belles choses. Enfin, Bounacer (USM Alger; défenseur central) a fait forte impression en jouant dure sur l’homme et annihilant de nombreuses occasions françaises grâce à sa très bonne lecture de jeu, son sens de l’anticipation et une relance élégante. Un joueur d’avenir assurément. Le point faible de cette sélection algérienne est incontestablement son entraîneur Mourad Slatni qui a définitivement étalé les limites de l’entraîneur local formé à la vieille école.

Les réactions des acteurs du match :

Le résumé du match :

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.