Nous contacter

Décryptage

JS Kabylie: Chérif Mellal, un songe bâti sur un gros mensonge ! 

Publié

le

Cherif Mellal

Les supporters et autres sympathisants de Cherif Mellal risquent de déchanter. Une affaire de chèque sans provision dont le principal accusé est le DG de la JSK, Nassim Benabderrahmane, révèle comment et avec quel argent l’actuel président a été propulsé en février 2018 à la tête du club le plus titré du pays. La Gazette du Fennec a pu obtenir à travers ses sources des pièces-maitresses de ce fameux dossier. Certains vont tomber des nues !

Inconnu du grand public avant de postuler à la présidence de la JSK, Cherif Mellal, émigré en Allemagne, avait annoncer de grands projets et un gros pactole qu’il comptait investir au sein du club phare de la ville des Genêts. «Je ramènerai 50 milliards », annonçait alors l’homme qui voulait déboulonner l’inoxydable Mohand Chérif Hannachi. Soutenu par quelques membres du conseil d’administration, il sera propulsé en février 2018 à la tête du CA et gère depuis les affaires courantes de la JSK en seul et unique maître à bord.

Cela dit, on était loin d’imaginer qu’une simple affaire de justice allait révéler au grand jour une supercherie de grande envergure grâce à laquelle Cherif Mellal s’est accaparé de la présidence de la JSK.

Qu’on soit d’accord d’emblée, il ne s’agit ici de faire le procès de personne (ceci étant du ressort de la justice), ni de s’aligner en soutien d’une partie de quelque nature que ce soit, mais juste de rapporter des faits sur la base de documents vrais et certifiés dont nous possédons des copies (Voir ci-dessous).

Projets de grande dimension et chèque sans provisions

Ayant besoin inéluctablement de fonds pour redémarrer la machine, Cherif Mellal a emprunté la somme de 50 millions de dinars (5 milliards de centimes soit à peu près de 310 000 euros) à un particulier avec la promesse de lui rembourser 60 millions de dinars (soit 1 milliard de bénéfices soit près de 63 000 euros) dans quelques mois.

Ce qui fut fait. Un chèque au nom de la JSK lui avait été remis. (Voir copie ci-contre). Et c’est là que réside l’arnaque et l’infraction à la fois. Car Cherif Mellal a contracté le crédit en son nom, comme le prouve la reconnaissance de dette signée chez un notaire et a tenté de le rembourser avec l’argent de la JSK. Ce qui est en soi un délit puni par l’article 41 de la loi relative à la lutte contre la corruption. Ce qui prouve d’une certaine façon qu’il comptait ou du moins tentait de financer son arrivée à la JSK avec les propres fonds du club.

L’affaire aurait pu se limiter à cette « supercherie » si le chèque délivré et signé par le directeur général de la JSK, Nassim Benabderrahmane (Voir copie ci-dessous) n’était en bois. Selon une source proche du dossier, «Cherif Mellal avait prétexté sa suspension par la LFP pour pousser Benabderrahmane à signer le chèque à sa place. Pourtant, il en avait toute la latitude du moment que sa suspension était purement sportive ».

Le DG, victime ou coupable ?

S’étant aperçu que le chèque était sans provision, l’emprunteur a déposé plainte. L’affaire sera jugée, comme précisé plus haut, le 19 septembre prochain par la cour de Tizi-Ouzou et avec au banc des accusés, le directeur général Nassim Benabderrahmane dont le tort, a priori, aura été d’avoir apposé sa signature en bas du chèque.

Mais au-delà de cette affaire, que seule la justice instruira et jugera, c’est la façon avec laquelle Cherif Mellal est arrivé à la présidence de la JSK qui laisse pantois. Bien plus tard, il avait déclaré sur une chaîne de télévision qu’il avait promis de «ramener de l’argent, mais je n’ai jamais dit que c’était le mien». Serait-ce suffisant pour convaincre l’opinion publique de sa bonne foi ?

Déchu par le conseil d’administration de sa qualité de président lors d’une assemblée générale extraordinaire, le mois de mars 2021, Cherif Mellal continue à faire de la résistance. Populiste, jouant sur la fibre identitaire, il compte en Kabylie et dans la diaspora quelques soutiens qui risquent vite de se rendre compte que finalement le songe d’une JSK, réincarnation de l’inoubliable Jumbo-Jet,  n’était ni plus ni moins qu’un “pur” mensonge…

A94F0547 C3C5 43AB B961 65AC0332A9F9C4EB2E08 D491 4020 9EDD 5CFEC589D61A

ADE39D4F C5D5 4C85 98EA 1B8BD86424DF

JSK Mellal

 

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.