Nous contacter

A La Une

La FAF réagit aux propos racistes à l’encontre de Belmadi

Publié

le

FAF

Dimanche, un pseudo-médias camerounais ne s’est pas empêché de traiter Djamel Belmadi de “terroriste” et d'”arabe”. Un torchon (on ne peut même pas l’appeler article) qui a fait réagir la Fédération algérienne de football (FAF).

La dérive est grave. Et la FAF n’a pas manqué de le relever. “La Fédération algérienne de football condamne avec vigueur le dérapage médiatique immoral et la raillerie à l’endroit du sélectionneur national ainsi que l’atteinte à sa personne et à la fédération”, a écrit la structure footballistique.

La FAF tournée vers un avenir apaisé

Malgré cette grave bêtise, l’instance “souhaite que nos homologues et tous les responsables camerounais de condamner ces comportements sous toutes les formes qui existent. On souhaite aussi que les sages au Cameroun et en Algérie et tous les pays en Afrique œuvrent pour calmer les esprits et faire en sorte que les relations reprennent leur cours normal”, précise le communiqué paru sur la page officielle de la FAF.

Par ailleurs, la structure Dz de la balle ronde rappelle que “nos peuples, nos clubs et nos sélections seront amenés à se retrouver et on espère que cela se fasse dans la fraternité et l’esprit de fair-play”. Ainsi, en réponse à cette bévue médiatique sans pareille provenant d’un supposé média camerounais, la partie algérienne essaie de contenir la diatribe sans tomber dans ce piège de bas niveau.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.