Nous contacter

#Team DZ

Manchester City: Mahrez, The Survivor

Publié

le

Mahrez dz

C’était dans les tuyaux depuis quelques jours, désormais c’est officiel. Riyad Mahrez devrait jouer à Manchester City jusqu’en juin 2025. L’Algérien a été prolongé au moment où Pep Guardiola n’a pas essayé de retenir Raheem Sterling et Gabriel Jesus partis vers Chelsea et Arsenal respectivement. Ceci est une réponse claire pour ceux qui pensaient que l’Espagnol sous-estimait l’apport du capitaine de l’équipe nationale et son impact dans son dispositif.

La confiance a été concrétisée avec une extension de contrat de deux ans. Le bail devrait expirer en juin prochain. Mais les Citizens ont décidé de le rallonger de deux années. Du côté des double-champions d’Angleterre sortants, c’était une annonce importante car il s’agissait de garder un élément important voire indispensable à bien des égards.

Sané et Torres ont refusé le combat, pas lui

Arrivé en juillet 2018 en provenance de Leicester City, le gaucher a pris le temps qui fallait pour finir par s’imposer. Tout n’a pas été facile avec des hauts et des bas. Au fil de sa deuxième année à City (opus 2019-2020), beaucoup pensaient que Mahrez allait se noyer au milieu de la pléthore d’effectif des SkybluesMais le Dz a fini par survivre. Voulant jouer plus et n’acceptant pas de faire partie du turn-over récurrent de l’entraîneur, Sané et Ferran Torres ont décidé de s’en aller.

Mahrez quant à lui s’est contenté de se montrer disponible quand le driver avait besoin de lui. Certains peuvent estimer que c’est un manque de caractère ou de personnalité. Mais, au plus haut niveau, il faut se montrer patient. Surtout quand on évolue dans un club où les joueurs de talents ne manquent pas.

Un peu comme Benzema au Real…

Cela ressemble un peu à la passe délicate qu’avait connu Karim Benzema au Real Madrid à un moment donné. Aujourd’hui, l’international français est presque une légende des Merengue et il postule pour le Ballon d’Or 2022. Ainsi, Mahrez est devenu un élément influent dans le dispositif de Man.City. Spécialement en UEFA Champions League où il brille depuis deux saisons.

C’est probablement l’une des raisons qui a poussé Guardiola à le garder puisqu’il fait de la C1 son objectif majeur. On parle du joueur le plus prolifique de l’exercice écoulé (24 buts et 9 passes décisives en 47 matchs) et le buteur historique des Mancuniens sur une édition (7 pions) devant Kun Agüero pourtant avant-centre.

L’apport est indéniable comme cette prolongation semblait inévitable. Le MVP de Premier League en 2016 assure vouloir “marquer plus de buts et gagner plus de trophées avec l’équipe”. Depuis qu’il a été transféré de chez les Foxes, le natif de Sarcelles compte 189 apparitions et planté 63 banderilles assorties de 43 assists soulevant 8 trophées.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.