Nous contacter

Actualités

Mondiaux d’Athlétisme : Djamel Sedjati a remporté la 11ème médaille de l’Algérie

Publié

le

podium korir sedjati afrique athletisme oregon 22

Contrairement aux derniers JO 2020 de Tokyo disputés l’été dernier au Japon, l’Algérie n”est pas rentrée bredouille des Mondiaux 2022 d’athlétisme disputés à Eugène aux Etats-Unis. Sacré vice-champion du monde du 800m, Djamel Sedjati (23 ans) a offert à l’Algérie sa 11ème médaille à ce niveau de compétition. Le natif de Tiaret entre dans l’histoire de son sport et permet à l’Algérie de figurer honorablement au tableau des médailles.

Inscrire son nom au palmarès des Championnats du Monde d’athlétisme n’est pas une mince affaire. Dans l’histoire de l’athlétisme algérien seuls 5 grands athlètes (Morceli, Boulmerka, Brahmi, Saïd-Guerni, Makhloufi) ont réussi une telle performance. A seulement 23 ans, Djamel Sedjati devient ainsi le sixième médaillé et succède au dernier en date, à savoir  l’illustre Taoufik Makhloufi.

Si les premiers participants à des Mondiaux, à Helsinki en 1983 sur 1500m, ont pour noms Amar Brahmia et Abderrahmane Morceli (le frère ainé), le tout premier médaillé est l’icône Nouredine Morceli qui a remporté l’or sur 1500m à Tokyo à seulement 21 ans. Même performance historique pour l’inégalable Hassiba Boulmerka, qui reste la seule femme algérienne à triompher lors des Mondiaux. Ces deux mastodontes du sport algérien remporteront à eux seuls 6 médailles pour l’Algérie entre 1991 et 1995.

Hormis la médaille de Bronze de Azzedine Brahmi sur le 3000m steeple en 1991, on notera que toutes les breloques de  l’Algérie ont été glanées sur seulement deux épreuves : le 1500m (7 médailles) et le 800m (3 médailles). Avec pas moins de 10 médailles sur ces distances (6 en or, 2 en argent et 2 en bronze), le demi-fond est incontestablement une spécialité algérienne qu’il s’agit de faire perdurer malgré la gestion catastrophique de la Fédération Algérienne d’Athlétisme.

Et maintenant, quelle prise en charge pour Paris 2024 ?

Avec Djamel Sedjati qui a brillé dès sa première participation mais aussi l’incroyable Slimane Moula (qui a terminé 5ème), l’Algérie peut espérer un avenir radieux si on ajoute également, toujours sur le 800m, le prodige Mohamed Ali Gouaned (20 ans) sacré vice-champion du Monde Junior en 2021 mais aussi des talents comme Yasser Tahar Triki (triple saut) ou encore Amine Bouanani (110m haies). Pour performer dans le plus haut niveau mondial (Championnats du Monde et Jeux Olympiques), il est impératif que l’Etat algérien, à travers le MJS, s’engage à mieux prendre en charge ces athlètes d’élite et les détacher de leur fédération où règne la corruption et l’incompétence. Un fléau qui touche malheureusement la majorité des fédérations sportives en Algérie et qui empêche l’émergence de véritables athlètes de niveau mondial.

Les 11 médailles de l’Algérie aux Championnats du Monde:

Tokyo 1991 : Or – Noureddine Morceli (1500m)
Tokyo 1991 : Or – Hassiba Boulmerka (1500m)
Tokyo 1991 : Bronze – Azzedine Brahmi (3000m steeple)
Stuttgart 1993 : Or – Noureddine Morceli (1500m)
Stuttgart 1993 : Bronze – Hassiba Boulmerka (1500m)
Goteborg 1995 : Or – Noureddine Morceli (1500m)
Goteborg 1995 : Or – Hassiba Boukmerka (1500m)
Séville 1999 : Bronze – Djabir Saïd-Guerni (800m)
Edmonton 2001 : Argent – Ali Saïdi Sief (5000m) (finalement retiré pour dopage)
Paris 2003 : Or – Djabir Saïd-Guerni (800m)
Doha 2019 : Argent – Taoufik Makhloufi (1500m)
Oregon 2022 : Argent – Djamel Sedjati (800m)

Sedjati sauve l’honneur de l’Algérie qui se classe 33ème

Nouvel arbre qui cache la foret ou véritable prise de conscience des autorités ? Révélé au grand public après sa médaille d’or aux Jeux Méditerranéens à Oran, Djamel Sedjati a confirmé son talent en s’emparant de l’argent aux Championnats du Monde 2022 à Eugène. Une performance, ajoutée à celle de Slimane Moula (5ème), qui confirme le potentiel de l’Algérie qui a réussi à se positionner à la 33ème place dans le tableau des médailles aux cotés de quelques pays africains habitués des podiums.

Ainsi notons que l’Afrique a glané pas moins de 28 médailles (dont 9 en Or) avec seulement 7 pays du continent. L’Ethiopie et le Kenya se sont taillé la part du lion et terminent respectivement 2e et 4e du tableau des médailles avec 10 médailles chacun (4 en or pour l’Ethiopie contre seulement 2 pour le Kenya). Le Maroc a marqué sa présence grâce à son formidable champion olympique du 3000m steeple El Bakkali. Le Nigéria a obtenu sa première médaille d’or dans l’histoire des championnats et le Burkina Faso sa première médaille d’argent grâce à son étoile du triple saut Zango.

Gageons que les athlètes algériens, mieux préparés, sauront répondre présent dès les prochains championnats du Monde d’athlétisme qui se dérouleront à Budapest en Hongrie en aout 2023. Soit à seulement un an des Jeux Olympiques de Paris 2024.

OR (9)
Tamirat Tola ETH Marathon M
Gotytom Gebreslase ETH Marathon F
Letesenbet Gidey ETH 10000m F
Gudaf Tsegay ETH 5000m F
Emmanuel Korir KEN 800m M
Faith Kipyegon KEN 1500m F
Soufiane El Bakkali MAR 3000m steeple M
Tobi Amusan NGR 100m haies F
Joshua Cheptegei UGA 10000m M
ARGENT (12)
Mosinet Geremew ETH Marathon M
Lamecha Girma ETH 3000m steeple M
Gudaf Tsegay ETH 1500m F
Werkuha Getachew ETH 3000m steeple F
Jacob Krop KEN 5000m M
Stanley Waithaka Mburu KEN 10000m M
Beatrice Chebet KEN 5000m F
Hellen Obiri KEN 10000m F
Judith Korir KEN Marathon F
Ese Brume NGR Longueur F
Djamel Sedjati ALG 800m M
Hugues Fabrice Zango BUR Triple saut M
BRONZE (7)
Dawit Seyaum ETH 5000m W
Mekides Abebe ETH W 3000m steeple F
Conseslus Kipruto KEN M 3000m steeple M
Mary Moraa KEN 800m W
Margaret Chelimo Kipkemboi KEN 10000m F
Oscar Chelimo UGA 5000m M
Jacob Kiplimo UGA 10000m M

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.