Nous contacter

#Team DZ

Olympique lyonnais : Slimani en grand danger !

Publié

le

Slimani

Samedi, Islam Slimani a marqué son deuxième but en deux matchs de préparation avec l’Olympique lyonnais. Tout peut laisser croire que l’Algérien a de bonnes sensations et qu’une saison tranquille se présente pour lui. Que nenni ! La ligne offensive lyonnaise est pléthorique. Surtout que les récents rapports médiatiques affirment que Moussa Dembélé a de fortes chances de ne pas être cédé lors du mercato.

Si le départ de Memphis Depay vers le FC Barcelone a réduit l’embouteillage devant pendant un moment chez les Gones, le très probable maintien de Moussa Dembélé dans l’effectif pour la saison 2021-2022 augmente -à nouveau- le trafic devant. A partir de là, Islam Slimani, « rétrogradé » avec la « seconde » équipe de l’OL qui a joué samedi après-midi face à Villefranche s’imposant 2 buts à 0, a du souci à se faire.

Âpre concurrence devant !

En guise de consolation, l’Algérien a été désigné capitaine. Il a aussi trouvé la faille dès la 16e minute pour décanter la situation. C’était son second but après celui marqué contre Bourg-Péronnas (succès 5-1) la semaine dernière. Le Fennec paraît bien en jambes. La concurrence est tout autant significative puisque Dembélé a fait mouche dans la seconde partie qui a vu les Rhodaniens jouer Wolfsburg (victoire 4 buts à 1) dans la soirée au Groupama Stadium.

Dans cette explication, le driver Peter Bosz a aligné une équipe qui ressemble à celle qui s’est souvent produite lors de l’exercice écoulé. Karl Toko Ekambi et Dembélé, qui a déjà signé 3 réalisations en 2 tests amicaux, ont été utilisé sur le front. Ce dernier a même laissé entendre qu’il pourrait décider de rester chez les Olympiens tant son entraîneur compte sur lui. « Le coach m’a dit qu’il comptait sur moi il y a deux semaines. Je me sens bien, je suis revenu avec le sourire, dans le but de travailler », note l’ancien fer de lance du Celtic Glasgow. Par ailleurs, il a reconnaît que « c’est forcément plaisant pour moi parce que je suis un attaquant. Qui dit jouer plus vite vers l’avant dit plus de chances de marquer pour moi. Il y a une bonne alchimie dans l’équipe.»

L’EN et l’obligation de rester compétitif

A la doublette Toko Ekambi – Dembélé on ajoutera Tino Kadewere et Slimani. Ça fait 4 éléments pour deux places en attaque. C’est donc une chance sur deux de jouer. Pour faire court, chaque opportunité doit être saisie pour prouver le mérite d’entrer dans les plans pérennes de Bosz. C’est pour cela que Slimani a un besoin vital d’engranger le maximum de minutes dans l’espoir d’être constamment convoqué en sélection algérienne d’ici décembre et la CAN-2021 qui se jouera au Cameroun. Avant cela, il y a les tant attendues éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 qui débuteront en septembre.

Pour cette date, l’ex sociétaire de l’AS Monaco devrait être retenu. Toutefois, pour octobre et novembre, il faudra qu’il soit en jambes. Cela nécessite, bien évidemment, de jouer. Sachant que la formation lyonnaise sera engagée sur trois tableau (Ligue 1 UberEats – Coupe de France – UEFA Europa Ligue), SuperSlim devrait voir se présenter des occasions de jouer qu’il faudra capitaliser. Autrement, le sélectionneur Djamel Belmadi pourrait penser à d’autres alternatives. Même s’il a souvent éprouvé de l’admiration pour l’ambition de Slimani.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.