Nous contacter

Entretien Exclusif

Rachid Bouhenna : «J’espère que Belmadi regardera un peu plus par ici à l’avenir»

Publié

le

rachid bouhenna roumanie interview

Rachid Bouhenna est l’exemple parfait du joueur qui ne renonce jamais. Au moment où le croit mort et enterré, il revient encore plus fort que jamais. En 2011, et alors qu’il bouclait à peine ses 19 ans, le solide défenseur central formé à Sedan signe en Angleterre avec le rêve d’y faire carrière. Aujourd’hui, près de dix ans après, il se dit que ce rêve, il l’avait caressé du bout des doigts avant de s’évaporer par la faute d’une méchante blessure qui l’a contraint de passer toute la saison à se soigner. Après 12 mois et 0 matche dans les jambes avec Doncaster Rovers, le natif de Méru repart de zéro et réussit tant bien que mal à se constituer une carrière intéressante qui l’a amené un peu partout, en Belgique, en Algérie (CS Constantine puis MC Alger), en Écosse avant d’atterrir en Roumanie. A 29 ans, Bouhenna a fait du chemin. Titulaire et capitaine du Sepsi Sfântu Gheorghe, actuel 4e du championnat roumain, le colosse (1m91) a déjà tapé dans l’œil de deux ténors locaux, le Steaua Bucarest et le CFR Cluj. Il ne reste plus qu’à l’ex-international algérien espoir et A’ à taper dans l’œil de Djamel Belmadi et il sera un homme comblé.

Rachid Bouhenna, vous évoluez depuis un peu plus d’une année dans le championnat de Roumanie, plus précisément au Sepsi Sfântu Gheorghe ; qu’est-ce qui a motivé ce choix de carrière ?

A vrai dire, c’est un peu grâce mon ancien coach à Dundee en Écosse. C’est lui qui m’avait ramené. Il avait franchement tout fait pour que je signe à Sepsi. Comme il connait bien mon profil, il m’avait dit que le club était prêt à racheter mon contrat. Après franchement, une fois sur place, je me suis rendu compte immédiatement que j’avais fait un bon choix. J’y trouvé un club ambitieux qui travaille pour grandir encore plus. Le niveau est assez bon. Il y a de l’engouement et de la visibilité. Il y a de la ferveur, de la stabilité et de l’ambition. Bref tout ce qu’il faut pour s’épanouir et passer des caps…

eoumanie bouhenna rachid sepsi sfantu gheorghe

Pour le moment, cela semble bien se passer pour vous. Vous étiez finaliste de la coupe de Roumanie la saison dernière. Cette saison, vous êtes 4e au classement et vous êtes toujours titulaire ; quels sont vos objectifs pour cette saison ?

Collectivement, c’est clairement de jouer l’Europe la saison prochaine. Le club a de l’ambition. Il veut grandir. Il y a un nouveau stade en construction. L’objectif est de finir parmi les six premiers du championnat, ce qui va nous permettre de jouer les play-offs et pourquoi pas décrocher notre ticket pour l’Europe. En tous les cas, nous avons les moyens pour y arriver. Sur un plan plus personnel, je veux continuer à prendre du plaisir. A jouer et grandir. El Hamdoulah, pour le moment, cela se passe très bien. J’ai plus de responsabilité au sein du groupe. J’en suis le capitaine. J’ai joué huit matches depuis le début de la saison et marqué deux buts. Je me sens vraiment au top. J’espère que ça durera…

« L’objectif est de rejoindre un top club comme le Steaua Bucarest ou le CFR Cluj pour connaitre l’Europe »

Sinon, comment est la vie en Roumanie ? Le dépaysement ne se fait-il pas ressentir à la longue ?

Pour le moment tout se passe super bien. Vous savez, quand on est étranger, on arrive avec des a priori. Franchement, j’ai été séduit dès mon arrivée. Je suis dans une belle petite ville touristique. Il y a tout ce qu’il faut pour vivre sa vie en toute tranquillité. Toutes les commodités sont là. Y compris une station de ski. La vie est top ! Franchement, je me sens chanceux.

bouhenna rachid match roumanie sepsi

Cet été, votre nom a circulé pendant un moment à l’USM Alger. On a dit même que vous étiez tous près d’un accord. Avez-vous envisagé de retourner en Algérie ?

En toute honnêteté, non. Un retour en Algérie n’a jamais été dans mes plans. Il y a eu peut-être un intérêt de la part de certains clubs. Mais il n’y a jamais eu de contact direct. Après, comme je l’ai dit, je suis bien ici. Je m’épanouis dans mon club et j’aspire à passer à un autre cap.

Passer un cap en club, en jouant éventuellement une coupe d’Europe, ou cela sous-entend inexorablement aller dans un top club ?

Non, l’objectif, si tout se passe bien est d’aller dans un autre club. Il me reste ici une saison, mais vraiment le plan reste de rejoindre un top club en fin de saison. J’ai déjà des contacts avec le Steaua Bucarest et le CFR Cluj. L’intérêt remonte à un moment déjà et le contact n’a jamais été rompu. J’espère qu’il se passera quelque chose en fin de saison.

« J’ai connu des moments forts en Algérie avec les derbys MCA-USMA et la ferveur des supporters du CSC »

Vous avez joué un peu partout ; en France, en Écosse, en Angleterre, en Belgique, en Algérie et enfin en Roumanie, quels souvenirs gardez-vous de ces expériences ?

Plein de souvenirs. J’ai connu une carrière en dents de scie. Il y a eu des bons et mauvais moments. Je repense à mon arrivée à Doncaster Rover en 2011. J’avais 19 ans et c’était pour moi un réel aboutissement que de pouvoir jouer en D2 anglaise (Championship, ndlr). Y avait que des monstres du foot anglais, Leeds, Nottingham Forest, Wolverhampton, Fulham…les matches s’enchaînaient chaque trois jours. C’était le rêve ! Mais malheureusement, je me blesse lors du dernier match de préparation et je suis out pour toute la saison. C’était un rêve qui s’était évaporé…

Vous avez joué de malchance …

C’est tout à fait ça. Après, c’est le Mektoub et on n’y peut rien. Après, j’ai connu aussi des moments forts en Algérie. Les derbys MCA-USMA, la ferveur des supporters du CSC…franchement, des moments que je n’oublierai jamais. Pour finir, je vis aussi de belles sensations ici en Roumanie. Je sens franchement que j’ai passé un cap, depuis. Je sors d’une belle saison et là, je redémarre avec la même vitesse de croisière. Pourvu que ça dure.

 « Je pense sans arrêt à l’EN et je scrute les listes du sélectionneur dans l’espoir de voir mon nom y figurer »

L’Équipe Nationale fait-elle partie de vos plans ? Vous arrive t-il d’y penser ou vous dites-vous que vous avez passé l’âge de rêver de l’EN ?

Jamais ! L’Équipe Nationale est toujours restée dans un coin de ma tête. J’y pense sans arrêt. C’est devenu même un stimulant pour se surpasser. J’attends toujours les listes du sélectionneur. Je regarde avec un mélange de curiosité et d’espoir de voir mon nom y figurer. Au moins de la liste élargie dans un premier temps. Je n’exige rien. Mais le fait d’y être accroit mes chances d’être appelé un jour. Qui sait…

chaouchi bouhenna locaux entree

Vous avez connu l’EN Espoir en 2011 avec Aït-Djoudi et la génération Benlamri, Abeid, Belaïli ou Bounedjah puis la sélection A’ avec Rabah Madjer. Pensez-vous avoir votre place en Équipe nationale A de Belmadi ?

En toute modestie, oui. Mais comme je le dis, au moins dans la liste élargie dans un premier temps. J’arrive à un âge où j’ai beaucoup mûri dans mon jeu. Je suis compétitif et j’ai de l’expérience en Afrique grâce à ma carrière au CSC et au MCA. J’ai joué des matches sur le continent et je pense modestement que je peux rendre service, si besoin. Après, il y a un très bon groupe en place. Il fait de très très belles choses et nous rend tous fiers en tant qu’Algérien, mais je me dis que je ne suis pas loin.

Si vous aviez un message à faire passer à Djamel Belmadi, ce serait lequel ?

Je lui dirai que je suis là. Que j’existe et que je bosse tous les jours avec l’EN comme stimulant et objectif suprême. Je lui dirai aussi que je regarde à chaque fois ses listes avec l’espoir d’y être. J’espère qu’il regarde un peu plus par ici à l’avenir.

Avez-vous eu déjà un contact avec le sélectionneur ou un membre de son staff ?

Non, jamais. Mais je ne désespère pas. Je vais encore regarder la liste élargie. Quand tu y es, cela veut dire qu’on te regarde et que tu n’es pas loin.

Le message de Bouhenna aux lecteurs de LGDF :

Bonus – Bouhenna dans ses œuvres en Roumanie :

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.