Nous contacter

Sélection A

TOG-ALG : Benlamri dans l’axe pour museler Adebayor

Publié

le

Djamel Belmadi réserve quelques surprises dans son onze de départ pour ramener la victoire du Togo. Parmi celles-ci la titularisation du rugueux défenseur central Djamel Benlamri. Pour museler l’attaque togolaise, le sélectionneur des Verts a décidé de miser sur une défense “musclée”. Pour le reste, le onze algérien sera confirmé après l’unique séance d’entrainement du jour mais s’annonce étonnamment très offensif selon les derniers échos de Lomé.

Après deux précédentes sorties décevantes en Afrique (1-1 à Banjul et défaite 1-0 à Cotonou), le sélectionneur national ne jure que par la victoire à Lomé. Malgré un contexte hostile avec une pelouse synthétique et face à un adversaire qui est dans l’obligation d’attaquer pour prendre les trois points à domicile, le sélectionneur algérien ne compte pas jouer pour autant la prudence selon nos informations. C’est donc avec un onze de départ résolument offensif que Djamel Belmadi compte asphyxier un adversaire fragilisé par de sérieuses défections en défense.

Bensebaïni à gauche, Tahrat en tour de contrôle

Avant d’attaquer, il s’agira pour les Algériens de bien défendre et repousser les assauts des Éperviers qui se reposent sur le trident offensif Adebayor, Ayité et Dossevi. Dans le secteur défensif algérien, le sélectionneur national a ainsi décidé de modifier ses plans après la défection de dernière minute de Mohamed Farès. Plutôt que l’inexpérimenté Ayoub Abdellaoui pour le remplacer c’est le polyvalent Ramy Bensebaini qui devrait débuter la rencontre sur le flanc gauche avec des consignes strictement défensives où il devra s’occuper de l’ailier toulousain Mathieu Dossevi.

Dans l’axe c’est la paire Benlamri-Tahrat qui devra repousser les attaquants togolais, aussi bien la menace Emmanuel Adebayor que le virevoltant Floyd Ayité, sans doute le plus grand danger pour la défense algérienne. Djamel Belmadi miserait ainsi sur la fougue de Djamel Benlamri qui devrait honorer sa toute première sélection avec les Verts. A 28 ans l’ancien capitaine des Espoirs exilé en Arabie Saoudite ne manque pas d’expérience et d’envie de rattraper le temps perdu.

Chita en sentinelle, Atal en piston droit

Dans la continuité de ses dernières sorties avec les Verts, le rassurant Mehdi Tahrat aura pour rôle de contrôler la défense et récupérer les seconds ballons. Dans sa tâche défensive il sera soutenu par la sentinelle Oussama Chita, l’autre surprise de Belmadi dans ce onze de départ. Le milieu défensif de l’USM Alger honorera lui aussi sa première cape avec les Verts et sera mis dans les meilleurs conditions pour s’exprimer puisqu’il évoluera dans son véritable registre de milieu axial placé devant la défense. Si Raïs M’Bolhi est quasi certain de garder les buts algériens, sur le flanc droit c’est l’étoile montante Youcef Atal qui sera charger d’animer son couloir avec des consignes plus offensives que son compère Bensebaïni à gauche.

Pour ce qui est de l’animation offensive et notamment de la composante du milieu de terrain, Djamel Belmadi a arrêté son plan de bataille avant l’unique séance d’entrainement du jour au stade municipal de Lomé. Sauf changements de dernières minutes, le sélectionneur national compte aligner une équipe très (trop ?) offensive. Confirmation après l’entrainement du jour.

La balade des Verts ce samedi :

 

Yassine Benarbia (avec Nabil B), La Gazette du Fennec

Publicité
Cliquez pour commenter

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.