Nous contacter

Equipe Nationale

Yanis Hamache, un voyage pour rien…

Publié

le

hamache arrivee avion afrique dar es salam tanzanie juin 2022

Il faisait partie des 24 joueurs sélectionnés par Djamel Belmadi pour les deux matchs de novembre contre le Mali et la Suède. Yanis Hamache était en forme avec son club le SK Dnipro-1. Il a logiquement été convoqué et a répondu favorablement à l’EN. Et ce en dépit de la délicatesse de cette fenêtre internationale. Malheureusement, il est reparti ce vendredi sans disputer la moindre minute. Cela mène à se poser des question sur son rôle et son statut chez les Verts. 

Inévitablement, il ressent de la frustration de ne pas avoir pu montrer ce qu’il pouvait apporter même si les conditions devaient y prêter et que Belmadi connaissait les données. En effet, le coach de l’Algérie pouvait se douter que le gaucher n’était “exploitable” que pour la rencontre contre le Mali avant de repartir en Ukraine où le championnat local ne connaît pas de trêve en raison du Mondial. Et il ne l’a pas fait jouer la moindre minute pour autant.

Présence honorée

La gestion de son cas peut légitimement intriguer. Est-ce qu’il n’est définitivement pas convaincant ? Le juger rien que de le voir à l’entraînement peut sembler injuste. Et ne pas le mettre en condition de test réelles l’est également. Mercredi, Yanis Hamache était resté sur le banc. Il a d’abord vu Ahmed Touba commencer sur le côté gauche de la défense en l’absence de Ramy Bensebaïni (forfait). Ceci était compréhensible. Même si ce dernier revenait tout juste de blessure.

En revanche, c’est la suite qui peut faire mal puisque Djamel Belmadi lui a préféré un Mehdi Léris au poste de latéral gauche alors que ce n’est pas le poste de prédilection pour le nouveau-venu. Malgré sa polyvalence. Ce vendredi matin, on apprenait que Hamache ne sera pas du voyage à Malmö pour affronter la Suède. “J’ai libéré Benayada parce qu’il a passé des examens et il est blessé. Quant à Mandréa il a rejoint son club. C’est ce qui était prévu depuis le départ. Hamache aussi car il y a cette circulaire FIFA qui ne nous permettait pas d’être en position de force et garder tous nos joueurs“, annonçait le driver des Verts.

En effet, il faut savoir que Hamache est venu malgré le fait que le championnat d’Ukraine se poursuit. Mais voyant qu’il n’a pas franchement la confiance de Belmadi, il a certainement préféré revenir dans son club. La précision est de taille dans la déclaration du chef de la barre technique Dz. Pour Mandréa, c’était prévu au préalable. Mais visiblement pas pour Hamache.

Il méritait plus de considération

Face aux Maliens, on a pu voir un Touba très offensif. C’est exactement le style de jeu de Hamache qui devait être le mieux indiquer pour le suppléer et garder l’activité dans ce couloir. Toutefois, l’avis du staff était tout autre. En termes de polyvalence, l’ancien sociétaire de Boavista Porto a aussi des atouts puisqu’il peut évoluer soit en latéral, en piston voir même en tant qu’ailier comme il le fait avec son équipe où il a marqué 3 buts et délivré 5 passes décisives en 15 apparitions.

Par ailleurs, on parle d’un international qui n’a que 23 ans et qu’il ne faudra pas “briser” avec ce type de management susceptible de lui donner l’impression qu’il n’est là que pour remplir un vide. Certes, l’éventualité de voir Rayan Aït Nouri débarquer prochainement est une bonne chose. Mais ça ne doit pas provoquer un manque de considération envers d’autres joueurs.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.