Nous contacter

Entretien Exclusif

Zakaria Naïdji: “Je sais que Belmadi suit mes performances avec Laval”

Publié

le

zakaria naidji interview lgdf

Exilé en Ligue 2 française du coté du Stade Lavallois, l’ancien buteur du Paradou AC, Zakaria Naïdji (27 ans), poursuit sa carrière professionnelle avec l’objectif d’atteindre le plus haut niveau. Aussi, l’ancien Académicien formé par un certain Jean-Marc Guillou, rêve de retrouver les Verts lui qui figure encore dans les petits papiers de Djamel Belmadi comme en atteste sa récente pré-convocation pour affronter la Suède en novembre dernier. Le buteur des Tango s’est confié au micro de La Gazette du Fennec…

Entretien Vidéo avec Zakaria Naïdji :

Salam aleikoum Zakaria Naïdji, bienvenue sur La Gazette du Fennec. On sort d’un match amical entre ton club Laval et le FC Nantes. Comment se passe ton aventure au Stade Lavallois ?

Salam à tous, merci pour l’invitation. Je me sens très bien à Laval, j’ai effectué un bon début de saison. J’ai marqué pas mal de buts et aujourd’hui on a fait un bon match amical contre Nantes. Le résultat importe peu (1-1), on se prépare pour la phase retour de notre championnat (NDLR : Laval occupe la 15è place de Ligue 2).

“Mon objectif est de marquer 15 buts et atteindre la Ligue 1”

C’est quoi ton objectif collectif et individuel avec Laval cette saison ?

Mon objectif est de marquer beaucoup de buts. Je me fixe la barre des 15 buts à atteindre. Pour l’instant j’en suis à 4, il me reste 23 matchs à disputer donc il me reste largement le temps pour réaliser cet objectif. Après je vais surtout essayer d’aider l’équipe, que ce soit défensivement ou offensivement. Je suis là pour me battre pour les couleurs du Stade Lavallois.

Zakaria Naidji 4

T’as fait un super début de saison, avec la Une des journaux, même en Algérie on a parlé de tes performances à ton arrivée. On sent que c’est la saison pour toi où tu peux vraiment t’épanouir…

Oui, franchement je me sens bien ici. L’adaptation a été rapide à mon arrivée car j’ai connu une expérience en Ligue 2 la saison dernière avec Pau FC où j’ai marqué 5 ou 6 buts en 28 matchs. Ça m’a donné de l’expérience et j’espère maintenant pouvoir marquer encore plus de buts pour avoir l’opportunité d’évoluer encore plus haut.

“J’ai raté la CAN 2019 car Belmadi a préféré l’expérience de Slimani”

Tu étais le meilleur buteur du championnat algérien avec le Paradou AC avec 20 buts lors de la saison 2018/2019. C’était l’année juste avant la CAN et tu rates de peu une convocation de Djamel Belmadi pour disputer la CAN en Égypte. Rappel nous comment ça s’était passé ?

En fait, j’ai été sélectionné 3 fois en Equipe nationale en étant le meilleur buteur du championnat. Donc pour moi c’était un objectif de participer à la CAN mais comme l’a expliqué Djamel Belmadi en conférence de presse, il a dit que Zakaria Naïdji a le même style de jeu que Baghdad Bounedjah donc il a préféré choisir un autre style de joueur. Il a pris finalement Islam Slimani, qui est une légende, le sélectionneur a misé sur l’expérience. Dommage pour moi j’aurai aimé être avec eux et gagner justement en expérience en Afrique.

Dans une carrière il y a toujours des moments délicats. Est-ce que tu ambitionnes toujours de retrouver l’EN ?

Bien sûr ! Porter les couleurs de l’EN c’est une grande chose. Ces derniers temps j’étais dans la pré-sélection de 30 joueurs pour le dernier stage de novembre avec les deux matchs amicaux contre le Mali et la Suède.

“J’étais pré-convoqué face à la Suède en novembre dernier. Le sélectionneur me suit ainsi que mon coéquipier Hamza Mouali”

Donc ça veut dire que tu es toujours dans les plans de Djamel Belmadi ?

Oui exactement. D’ailleurs la dernière fois, il a parlé de nous dans une interview où il disait qu’il suit 2 ou 3 joueurs du Stade Lavallois. Il parlait de moi et Hamza Mouali (arrière gauche prêté par le Paradou AC) et aussi un autre Algérien qui joue avec nous c’est Ryan Ferhaoui qui est derrière nous là (NDLR: il désigne son coéquipier à Laval, le fils de Kader Ferhaoui). Ca fait très plaisir d’être suivi par le sélectionneur.

naidji usma coupe ligue mca bologhine

Ceux qui suivent bien le football algérien savent que quand tu étais jeune, tu étais l’un des joueurs les plus talentueux et prometteurs du PAC. Mais ta carrière a mis du temps à décoller avec une expérience au Portugal qui ne s’est pas bien passée. Pourquoi ?

J’avais des opportunités ailleurs car j’étais le meilleur buteur du championnat d’Algérie et j’étais international A. On peut dire que j’ai manqué de chance et j’ai fais un mauvais choix de carrière à cause d’un mauvais choix de mon agent qui franchement ne m’a pas trop aidé. Il m’a envoyé au Portugal dans une équipe qui venait de monter (Gil Vicente). C’était pas mon style, la langue et tout c’était difficile de m’adapter. Je suis donc parti pour une expérience de 6 mois en Tunisie (au Club Africain). Il y avait beaucoup de problème, je n’étais pas qualifié pour jouer en championnat. Finalement Anthar Yahia m’a contacté et je suis retourné jouer 6 mois en Algérie à l’USM Alger. Là-bas j’ai trouvé un nouvel agent qui m’a aidé à retourner en Europe.

“Au Paradou AC, il y a 5 ou 6 supporters en tribune. C’est le président (Zetchi) et ses frères”

Tu appartiens toujours au Paradou AC ?

L’année dernière j’ai été prêté à Pau FC et maintenant le Stade Lavallois a racheté mon contrat. J’ai signé un contrat de 1+1 (contrat d’un an, renouvelable en cas de maintien).

Il n’est jamais trop tard pour éclater au plus haut niveau. Beaucoup pensent que tu as les qualités pour retrouver l’EN et faire une carrière en Ligue 1. Est-ce ton objectif ?

Mon objectif est de jouer en Ligue 1 ou ailleurs et cette année je vais faire mon possible pour montrer que j’ai les capacités pour jouer ailleurs.

Un dernier mot pour les supporters du Paradou ou ceux qui te connaissent en Algérie…

… en fait, au Paradou il n’y a pas de supporters. On était 5 ou 6 dans les tribunes, c’était le Président (Zetchi) et ses frères (rire)… un grand merci aux supporters de l’USMA, un club que je suis toujours. Un grand merci aussi aux supporters de l’EN. J’espère qu’un jour je vais retrouver la sélection pour marquer encore plus de buts et rendre fière nos supporters.

laval ferhaoui naidji tango mouali

Galerie photo de Zakaria Naïdji:

>> Lire également nos entretiens LGDF avec Ryan Ferhaoui et à suivre Hamza Mouali, les Algériens du Stade Lavallois !

Ryan Ferhaoui: “L’Algérie est un objectif pour moi !”

Hamza Mouali: “L’adaptation est difficile mais j’espère m’imposer en Europe”

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.