Nous contacter

A La Une

FAF: Zetchi entame sa campagne à l’Ouest au CTR de Tlemcen

Publié

le

zetchi tlemcen visite wali

Le président de la Fédération algérienne de football, Kheïreddine Zetchi, s’est rendu mardi à Tlemcen, pour visiter le centre de formation en cours de construction, avant d’animer à Sidi Bel-Abbès une réunion avec les membres de l’AG de l’Ouest. Sous le feux des critiques, le président sortant de la FAF est incontestablement en campagne pour sa réélection pour un second mandat.

S’exprimant au cours de sa visite d’inspection du projet de construction du centre technique régional de football implanté à « Lalla Setti » à Tlemcen, Kheireddine Zetchi a relevé « qu’en dépit de la pandémie de Covid-19 qui a causé un peu de retard dans la réalisation de cette infrastructure, les travaux ont repris le 9 janvier dernier et enregistrent un rythme accéléré« . Les travaux des gros œuvres du projet en question ont atteint un taux d’avancement de 70% selon l’APS. Zetchi a souligné que « d’ici la fin de cette année, le plus gros des travaux seront achevés pour cette infrastructure qui va devenir un véritable pôle de football, que ce soit pour la formation ou pour l’élite nationale ». La formation constitue une priorité et une obligation pour les différents clubs « si on veut développer ce sport dans le pays »,a rappelé le fondateur de l’Académie du Paradou AC à la tête de la FAF depuis mars 2017.

Ce projet pour lequel un montant total de l’ordre de 1,7 milliard de dinars a été dégagé, compte notamment deux terrains de foot en gazon naturel en plus d’un autre terrain en gazon artificiel. Le centre technique régionale de « Lalla Setti », qui couvre une superficie globale de plus de 9.000 m², dispose d’un pôle d’hébergement de 56 chambres, d’un pôle Académie, d’un centre médical et de remise en forme, d’un gymnase et d’une administration.

Kheïreddine Zetchi a souligné que le plus important est que ces projets de centres techniques régionaux voient le jour « pour le plus grand bien du football algérien et de l’élite nationale, quelle que soit l’équipe qui va diriger l’instance fédérale dans le futur ». Interrogé justement sur son intention de briguer un nouveau mandat, le patron de la FAF a subtilement botté en touche. «On n’a pas pris la décision, on va y réfléchir lors des prochaines semaines, on prendra une décision, en attendant on poursuivra notre boulot comme si on allait rester, on espère seulement que la continuité soit assurée».

Dans la tourmente après sa gestion très approximative de l’affaire du vote de l’AGE de la CAF en défaveur du Sahara Occidentale, Zetchi entourée de ses bras droits (Bahloul et Saad) s’est exprimé sur ses rapports toujours aussi tendus avec le MJS qui refuse pour l’heure d’autoriser la FAF à amender ses statuts. «On est en contact avec le MJS, on espère que le sens de responsabilité l’emportera, et on arrivera a amender les statuts lors d’une AGex, je n’irai pas jusqu’à parler de menaces sur l’EN, mais il faut absolument franchir ce cap, pour sortir très vite de cette impasse. On est condamnés à trouver une solution, on va rester positifs et optimistes pour que la solution soit trouvée pour le bien du football algérien».

Une réunion à Bel-Abbès pour défendre son bilan

Après sa visite d’inspection au chantier du Centre technique régional (CTR) de Tlemcen, le patron de la FAF accompagné de ses fidèles adjoints Amar Bahloul et Mohamed Saâd s’est rendu dans l’après-midi au Centre technique régional de Sidi Bel-Abbès pour tenir une réunion avec plusieurs présidents de Ligues régionales, de Ligues de wilaya et de présidents de clubs des régions ouest et sud-ouest. « Lors de cette réunion, le président Zetchi a fait le point sur le bilan de la FAF durant le mandat (2017-2021) en abordant plusieurs dossiers et thématiques, avant d’ouvrir le débat pour écouter les préoccupations et autres doléances des différents acteurs du football » explique la FAF dans un communiqué.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.