CAN 2019 : Les éliminatoires reportés de mars à octobre 2018 !

La Confédération africaine de football (CAF) a accepté de déplacer les qualifications de la CAN-2019 de mars à octobre 2018 pour permettre aux cinq équipes du continent qualifiées pour le Mondial 2018 en Russie de disputer des matches amicaux de préparation à cette période. Autrement dit l’Algérie ne disputera aucun match officiel pendant presque un an !

C’est une décision surprenante et qui arrange seulement les affaires des 5 pays africains qualifiés au Mondial russe. Le Nigeria, le Sénégal, l’Egypte, la Tunisie et le Maroc sont ainsi qualifiés pour la Coupe du monde 2018 et disposeront d’une lucarne internationale en mars pour mieux se préparer au mondial russe en juin prochain.

« Les équipes africaines qualifiées pour la Coupe du monde disposeront maintenant de la fenêtre internationale de la Fifa pour les matches amicaux après que le Comité exécutif de la CAF eut approuvé une proposition du Nigeria qui a demandé à ce que les qualifications de la CAN-2019 fixées à cette période soient déplacées en octobre 2018« , a déclaré le porte-parole des Super Eagles, Toyin Ibitoye à l’AFP. « La CAN-2019 sera disputée en juin 2019 au lieu de janvier (la date habituelle pour la CAN) comme prévu pour qu’il y ait plus de temps pour les qualifications », a-t-il ajouté.

La FAF et Madjer seront-ils assez visionnaires ?

Alors que l’Algérie devait effectuer un déplacement en Gambie en mars prochain pour le compte de la 2ème journée des éliminatoires, la rencontre est donc reportée à une date ultérieure. La 3ème journée se déroulant seulement en septembre 2018 la sélection algérienne sera officiellement à l’arrêt pendant presque un an si les rencontres sont reportées au mois d’octobre. Le staff technique de Rabah Madjer devra donc combler ce vide du calendrier pour programmer des rencontres amicales de qualité afin de faire réellement progresser la sélection algérienne plutôt que de chercher à tromper l’opinion public en programmant des rencontres coûteuses absolument inutiles comme face à la Centrafrique.

Ainsi il est à espérer que la FAF accepte de répondre à des sollicitations à venir de nations huppés qui affronteront des sélections maghrébines lors du prochain mondial. Lors des prochaines dates FIFA de mars et juin 2018 il est donc à parier que l’Algérie donnera la réplique à des équipes Mondialistes en tant que sparring-partner de choix. Rabah Madjer qui a refusé d’affronter l’Iran ce mois-ci pour privilégier une petite nation africaine changera-t-il de stratégie les mois à venir ? La FAF saura-t-elle fructifier cette longue période d’inactivité en programmant des rencontres amicales attractives ? La survie de l’EN en cette période difficile d’après-élimination en dépend car la sélection algérienne soit disant « entre de bonnes mains » est en train de mourir à petit feu.

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

EN: Les Verts sont à Franceville !

L’équipe nationale est arrivée ce jeudi 12 janvi...

Mahrez-Ronaldinho: une association envisagée par les Foxes !

Les foxes de Leicester City ne sont pas p...

Conflit au COA : La décision du TAS algérien attendue lundi

Décidément, le conflit post-élections du Comité ...

EN : Halliche convoqué face au Cameroun !

Comme évoqué depuis plusieurs jours et annoncé e...

Programme TV du mardi : Ghoulam et Ounas face à Nice

Coupe de la Ligue française et ...

Angleterre : Slimani ne pourra pas jouer face à Leicester

Après avoir effectué ses grands débuts avec ...

Coupe d’Algérie : Désignation des terrains des ¼ de finale

Durant cette trêve internationale, la LF...

U23 : L’Algérie s’incline face à une surprenante équipe d’Irak

La première rencontre amicale entre les sélectio...

Juventus: Une offre à venir pour Mahrez !

Nombreux sont les clubs qui se sont renseignés s...

Mercato : Feghouli pisté par Rennes !

Selon les informations du journal l'Equipe, Renn...

Click to Hide Advanced Floating Content