Nous contacter

Equipe Nationale

Algérie-Zimbabwe (3-1) : Mehdi Abeid, la satisfaction

Publié

le

abeid mehdi

Aligné à la place de Adlane Guedioura comme sentinelle, Mehdi Abeid a fait preuve de beaucoup d’activité et de présence au milieu. Le joueur du FC Nantes a donné des assurances à Djamel Belmadi.

L’Algérie a battu le Zimbabwe 3-1 ce jeudi soir au stade du 5 juillet, si le jeu produit par les coéquipiers de Riyad Mahrez n’était pas flamboyant, quelques éléments ont su tirer leur épingle du jeu, à l’image de Mehdi Abeid. Aligné, à la place Adlane Guedioura dans un poste de sentinelle, le joueur nantais a donné satisfaction à Djamel Belmadi qui l’a préféré à Haris Belkebla.

Avec deux profils différents, il fallait en choisir un. Si Abeid est mieux armé dans l’impact physique que Belkebla, ce dernier possède une meilleure aisance technique. Mais dans un système tactique, il faut savoir agencer au mieux le profil de chacun pour créer une harmonie. Dans ce cas de figure, le sélectionneur national a estimé que  le Nantais convenait mieux pour compléter les deux relayeurs : Feghouli et Bennacer.

Cela ne veut évidemment pas dire que ce choix restera le même sur le long terme, la donne peut changer au cours du temps, et d’autres joueurs peuvent s’imposer ce qui aura des répercussions sur certains choix.

Impact physique et gros volume de jeu !

Sur l’ensemble du match, la présence du milieu défensif algérien était très remarquée. Contre une bonne équipe zimbabwéenne qui a inquiété l’arrière garde algérienne, l’ancien joueur de Newcastle a su couper plusieurs attaques, et a couvert beaucoup de terrain. Parfois, il s’est même retrouvé très haut, lui qui a également un profil de relayeur. En effet, le Canari possède une belle frappe de balle et il est donc tout naturellement attiré par le but. Mais ce soir c’est plus dans la récupération du ballon et l’implication dans le jeu qu’il a fait du bien à ses camarades.

abeid aspetar zimbabwe 5 juillet novembre 2020

Pour rappel, il avait déjà fait une bonne impression contre le Nigéria en octobre dernier (1-0). Il fut aligné aux côtés d’Haris Belkebla au milieu de terrain, dans un système avec deux pointes basses et une pointe haute. Les deux joueurs avaient alors gagné la bataille du milieu de terrain, notamment grâce à un énorme volume de jeu, et une bonne connaissance tactique du terrain. A noter que le joueur du Stade Brestois possède un profil différent, lui qui n’a pas cette capacité à se projeter vers l’avant mais il possède néanmoins une meilleure aisance technique que son compatriote. Au final, pour cette première manche face aux Warriors, le milieu de terrain a donné satisfaction à domicile. Il faudra attendre la prochaine sortie à Harare pour faire un bilan plus complet de ce secteur de jeu forcément stratégique.

Le résumé de Algérie-Zimbabwe (3-1) : 

Les réactions d’après match :

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.