Nous contacter

Equipe Nationale

Belmadi : “Zetchi mérite de sortir avec les honneurs !”

Publié

le

zetchi depart honneurs gateau

L’information est désormais confirmée par Djamel Belmadi : le président sortant Kheireddine Zetchi ne briguera officiellement pas un second mandat à la FAF. Interrogé en conférence de presse, le sélectionneur national a adressé un vibrant hommage à l’homme qu’il juge injustement critiqué de partout.

Djamel Belmadi s’est exprimé avec beaucoup d’émotion en conférence de presse d’après match Algérie-Botswana (5-0) sur le sujet brulant du départ de Kheireddine Zetchi. Avec regret et fatalité, le sélectionneur national a tenu à rendre un vibrant hommage au désormais ex-patron de la FAF qui lui avait fait appel en aout 2018 pour lui confier les rênes de la sélection nationale. « Je le dis devant les hommes et devant dieu : Zetchi a toujours tenu ses promesses et ses engagements envers cette sélection et ce, depuis notre première rencontre en août 2018 qui fut d’ailleurs décisive. Ce jour là on avait discuté très longuement et on s’était mis rapidement sur la même longueur d’onde concernant notre vision de travail. C’est là où tout a commencé. Sans ça, je n’aurais jamais été là. Il a toujours tenu parole. Zetchi a le même mérite que les joueurs et le staff technique concernant la progression de cette équipe ainsi que sur le titre africain en 2019. Il mérite de sortir avec les honneurs », a déclaré Djamel Belmadi ému et reconnaissant envers un homme qui a enduré trop de coups durant son mandat de 4 ans.

« En voyant tout ce qu’il a subi, moi si j’étais à sa place je serais parti il y longtemps. Ce n’est pas possible de travailler dans ces conditions. C’est un acharnement de tout instant qui, des fois, a été fait de manière injuste. Vous savez très bien comment ça fonctionne chez  nous. Il y a eu de la malhonnêteté de la  part de ceux qui tirent toujours les ficelles. Ces personnes œuvrent pour leur propre intérêt, pour leur propre personne et pas celui du football algérien. Ils sont dangereux » a poussé encore le sélectionneur national dépité par la situation mais ouvert à travailler avec son successeur.

Belmadi refuse de parler du prochain président

En effet, en réponse à une question franche et directe de notre confrère Maâmar Djebbour, en ouverture de la conférence de presse, Djamel Belmadi a expliqué qu’il était naturellement disposé à travailler avec le prochain président de la FAF en espérant trouver les mêmes conditions de travail. « Une page se tourne pour la présidence de la FAF. Zetchi mérite tous les honneurs, j’espère qu’avec la prochaine fédération on travaillera de la même façon et qu’on pourra être sur la longueur d’onde pour aider l’équipe nationale à progresser dans le haut niveau et donner beaucoup de joie au peuple algérien. ». Interrogé plus tard concernant le prochain bureau fédéral et l’éventualité de travailler avec un ex-international dont le nom circule avec insistance en coulisse, Djamel Belmadi a coupé sèchement le journaliste en refusant de s’exprimer sur son ancien coéquipier Anthar Yahia, puisque c’est de lui qu’il s’agit. “Non, non je ne veux rien entendre de tout ça” a lâché Belmadi passablement énervé. Un malaise ressenti par tous les journalistes présents lors de la conférence et qui soulèvera inévitablement la polémique d’ici quelques jours. Nous y reviendrons.

La conférence de presse de Belmadi (malaise à la 21ème minute):

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.