Nous contacter

Actualités

CHAN-2022/Retrait du Maroc: Lekjaâ, plutôt une nouvelle charge que du rétropédalage

Publié

le

lekjaa fouzi maroc president frmf

Jeudi, Fouzi Lekjaâ, président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), évoquait -de nouveau- la demande de son instance pour que l’avion de la sélection rallie directement l’Algérie depuis le Maroc. Depuis septembre 2021, l’espace aérien entre les deux est fermé sur décision des autorités algériennes. Pour beaucoup, le patron de FRMF a fait du rétropédalage pour ce qui est de la requête de son instance. Mais ce n’est absolument pas le cas. En effet, Lekjaâ a envoyé une nouvelle charge après les précision de Rachid Oukali, président du Comité d’organisation local (COL) du CHAN-2022. La tension atteint son point culminant.

Face au tour de force tenté par la FRMF et le chantage d’accorder une dérogation aux Go Lions pour rejoindre l’Algérie directement depuis Rabat, c’est Oukali qui a apporté les premiers éléments de réponse. Et on pouvait déduire que les autorités algériennes ne comptent pas céder. Ainsi, la possibilité de fait exception pour le vol de la sélection locale marocaine est minime voire nulle.

Entêtement VS inflexibilité 

“Nous sommes dans l’obligation d’assurer le déplacement des équipes uniquement sur le territoire national”, avait déclaré Oukali. Cependant, il précisait qu’ “il n’est aucunement mentionné dans le cahier des charges qu’il faut mettre à disposition des équipes une ligne directe. La plupart des pays du continent feront des escales. En revanche, nous promettons à nos invités un accueil chaleureux avec tous les moyens nécessaires pour qu’ils soient dans de bonnes conditions une fois arrivés en Algérie”.

Dès lors, il fallait s’attendre à une riposte du côté des voisins. Ainsi, Lekjaâ a précisé que « contrairement aux informations véhiculées durant ces dernières 24h, nous avons demandé que l’avion dispose de l’autorisation d’atterrir à Constantine. Et bien évidemment, le transporteur officiel de toutes les équipes nationales est Royal Air Maroc ». Et ceci n’est en rien un ravisement de la part du Maroc. D’ailleurs, la Confédération africaine de football (CAF) a informé la partie algérienne, qui paraît inflexible, de la demande de la FRMF. Elles devraient rendre une réponse définitive dans les prochaines heures. Si le Maroc se retire du tournoi continental, la FRMF devra s’acquitter de 150.000 dollars d’amende en plus de voir sa sélection A’ exclue pour les deux éditions à venir du CHAN

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.