Nous contacter

Business

Coupe Arabe FIFA 2021 : Petit prestige et grosse mise !

Publié

le

fifa arab cup 2021 trophee

L’équipe nationale A’ disputera la Coupe Arabe FIFA 2021 du 30 novembre au 18 décembre prochains. Le tournoi, qu’abritera le Qatar, s’annonce grandiose avec un “prize money” très conséquent. La prime prévue pour le vainqueur est tout même aussi conséquente que celle de la dernière Coupe d’Afrique des nations. Sans doute, remporter le trophée constituera une véritable bouffée d’oxygène financière pour la Fédération algérienne de football (FAF).

Cinq millions de dollars, c’est le chèque que touchera la sélection sacrée à l’issue du tournoi qatari au label FIFA. Les Fennecs, drivés par Madjid Bougherra essayeront d’aller le plus loin possible dans ce challenge régional.

L’UAFA fait de l’ombre à la CAF

Ainsi, plus les camarades de Baghdad Bounedjah iront loin, plus ils se rapprocheront du jackpot qui comptera 0.5 million de dollars de plus que ce que nos champions d’Afrique ont gagné après le sacre en CAN-2019. Toutefois, on peut noter que Patrice Motsepe, nouveau président de l‘instance africaine (CAF), entend augmenter les récompenses en renégociant avec les sponsors. Surtout quand on sait que l’Argentine et Lionel Messi ont pris 10 millions d’euros consacrés au vainqueur (hors prime de participation) de la Copa America.

Pour donner de l’intérêt à cette épreuve désormais certifiée FIFA, l’UAFA a mis le paquet avec un barème de récompense ultra-alléchant. En effet, l’équipe couronnée touche 5 millions de dollars alors que le finaliste percevra 3 millions de dollars contre 2.5 millions de dollars pour le vice-champion d’Afrique.

Le barème hors finalistes

La sélection qui remportera la petite finale du tournoi arabe aura 2 millions de dollars alors que le vaincu dans ce match de consolation aura 1.5 million de dollars. Par ailleurs, les participants ayant terminé entre la 8e et 5e place recevront 1 million de dollars. Quant à ceux qui finiront entre la 9e et 16e place, ils auront droit à 750.000 dollars. Pour le reste, c’est 500.000 dollars qui iront dans les caisses des fédérations respectives des 7 sélections éliminées en barrages.

C’est 25 millions de dollars en gains totaux de prévus. C’est une somme qui prouve que les initiateurs de cette coupe entendent bien inciter les instances à lui consacrer une case de haute importance dans leur agenda. Surtout après avoir été en stand by pendant 9 ans.

Prime alléchante, pérennité incertaine

De ce fait, il est inévitable de se poser des questions pour l’aspect pérennité. La tenue de l’opus 2021 a été assurée parce que le Qatar sera hôte de la Coupe du Monde 2022. Ce rendez-vous servira de grande répétition avant le raout planétaire.

Pour l’anecdote, on peut préciser que la dotation du Mondial 2018 en Russie était de 38 millions de dollars pour pour la France (primée), 28 millions de dollars pour la Croatie (médaillé d’argent) et 24 millions de dollars versés à la Belgique (3e).  Pour leur part, le 4e avait reçu un chèque de 22 millions de dollars tandis que le 8 quart-de-finalistes et les 16 huitième-de-finalistes encaisseront 16 et 12 millions de dollars chacun. Les seize autres nations recensées au premier tour ont perçu 8 millions de dollars chacun.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.