Nous contacter

#Team DZ

Dijon : Benzia revient sur son accident de buggy « ça va me marquer à vie »

Publié

le

benzia avant

Yassine Benzia était de retour sur les terrains, mercredi soir, face à Brest après une longue absence de 10 mois suite à un terrible accident de Buggy qui lui a valu 11 opérations de la main et l’amputation d’un de ses doigts. Dans un entretien accordé à l’Equipe, l’Algérien est revenu sur ce malheureux incident « qui le maquera à vie ».

Les mois ont passé mais la douleur est toujours présente. Yassine Benzia, pour le bonheur de tous, a frôlé le carré vert pour la première fois cette saison lors du match face à Brest (0-1). L’Algérien qui avait fait son apparition à la 82ème a pu profité de 7 minutes offertes par son entraineur David Linarès pour reprendre ses repères sur un terrain de football qu’il avait perdu de vue depuis le 15 février 2020 face à Bordeaux (2-2). Le natif de Saint-Aubin-lès-Elbeuf, raconte ne jamais avoir cessé de croire qu’il retrouvera un jour les terrains « Si j’étais handballeur, basketteur, il y aurait sûrement eu une fin de carrière. Mais là non, je ne me suis jamais dit que j’allais reprendre à un petit niveau. Jamais. » 

« De toute ma vie, je n’ai jamais eu une douleur comme ça« 

Mais avant d’entrevoir la fin du calvaire, Benzia est passé par des moments très difficiles. Entre l’accident et les 11 opérations, le joueur formé à l‘OL a dû tenir le coup mentalement « De toute ma vie, je n’ai jamais eu une douleur comme ça. Là, je ferme les yeux, j’y repense et la douleur, je la sens encore. Ça va me marquer à vie. C’est une douleur inexplicable. Les premiers jours, c’était comme si on mettait ma main dans du feu. Mon pouce pendait, il ne tenait plus qu’à un tendon. Ils n’ont pas pu le sauver. Quand je me réveille après l’opération, je n’ai plus de pouce. J’ai eu un tiers de la peau de la paume de ma main qui est partie aussi. J’avais comme un trou. On a eu besoin de me remettre de la peau », a-t-il assuré, avant d’ajouter : « La 6e opération, c’était une greffe de peau, à partir de la hanche pour me la mettre sur la main. La 10e opération, c’était au niveau du poignet. Comme j’avais perdu des bouts d’os, il a dû m’en prendre deux-trois pour me le mettre dans le poignet. Ça a fonctionné. »

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.