Nous contacter

Equipe Nationale

EN U20-Coupe arabe U20 : Les “Verts” en pleine confiance avant la finale

Publié

le

post match arabie saoudite algerie

Au fil des matches dans cette Coupe arabe des nations U20, la sélection algérienne est montée en régime, en réussissant à fluidifier son jeu et à se montrer plus percutante dans les 20 derniers mètres. Un constat devenu palpable après l’intronisation de Yacine Titraoui au milieu de terrain face au Niger, et surtout sa complémentarité au milieu avec Adjaoudi et Chekkal. Les jeunots algériens aborderont demain leur finale face à l’Arabie Saoudite en pleine confiance.

Malgré un large travail de prospection et plusieurs stages effectués au Centre Technique National de Sidi Moussa, le sélectionneur national Mohamed Lacete et son staff n’ont pas eu assez de temps pour travailler sur l’aspect tactique et tisser des automatismes au sein de l’effectif. D’ailleurs, à la veille du quart de finale face au Maroc (4-3 TAB), il avait tenu à mettre les choses au clair : “Cette équipe a été mise en place le 14 juin, soit au terme du quatrième et dernier stage d’évaluation, il ne faut pas remettre en cause les efforts fournis par les joueurs ou les incriminer. Notre objectif principal est de monter une équipe compétitive, en vue de la CAN 2023, prévue en Egypte”. De ce fait, les camarades de Nabil Ouennas abordaient la compétition avec des manques certains.

Une phase de groupe poussive mais constructive

Sur le plan du jeu, le sélectionneur national a adopté un système en 4-3-3 lors de tous les matches disputés. Mais on notera que seuls  Ouennas, Bouaoune, Bendriss, Dehilis, Adjaoudi, Touenti ont débuté tous les matches. Sans inclure Titraoui qui est arrivé au Caire après le match face à l’Egypte (Baccalauréat). Le premier match de la phase de groupes face à la Mauritanie a tout de suite planté le décor d’une équipe incapable de déstabiliser son adversaire dans les 20 derniers mètres, malgré une domination totale. C’était prévisible pour les raisons évoquées au début de l’article.

Ce jour-là c’est Issam Bouaoune qui avait permis aux siens de l’emporter 1-0, à la 95e minute du match. Lors du match suivant face à l’Egypte (défaite 1-0), on a vu une équipe algérienne qui s’est procurée plusieurs occasions et qui aurait pu revenir au score en fin de match.

Adjaoudi-Titraoui-Chekkal, un milieu complémentaire et solide

Une prestation en partie justifiée par l’incorporation du trio de l’attaque composé de Omar, Bouaoune et Aitamer. Mais paradoxalement, le sélectionneur national décide de changer cette attaque face au Niger, en alignant notamment Adjaoudi comme ailier gauche (un poste qui ne lui convient pas). Cela a  freiné l’évolution de l’équipe, et les jeunots algériens ont encaissé logiquement 2 buts avant que Lacete fasse entrer Dougui qui sera à l’origine des deux buts, dont le deuxième qui fut marqué, encore une fois, dans le monney time.

Face au Maroc et à la Tunisie en quart et demi finale, le milieu algérien a débuté avec un trio composé de Titraoui-Chekkal-Adjaoudi. Tous les trois ont montré leur supériorité technique. Et on a vu une équipe algérienne très sereine au milieu de terrain qui a su poser le ballon et fait preuve d’une grosse activité. On a ressenti une confiance et une fluidité dans le jeu palpable surtout face à des adversaires mieux préparés pour la compétition.

Il est vrai que les autres secteurs de jeu sont importants, mais avoir un milieu solide, donne des garanties pour dominer son adversaire. C’est dans cette continuité que les camarades de Omar aborderont la finale de demain (16h algériennes) face à l’Arabie Saoudite avec  un max de confiance. On revient de loin !

>>> Lire aussi : 

Coupe Arabe des Nations U20, Tunisie-Algérie (0-2) : Omar envoie les « Verts » en finale !

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.