Nous contacter

Avenir

Espanyol Barcelone: Simo Keddari, l’éclosion d’un prodige de 17 ans !

Publié

le

keddari simo wassim espanyol barcelone jeune espagne

Titulaire en Coupe du Roi ce mardi 20 décembre face à CA El Paso (victoire 1-0), le défenseur central Wassim Keddari est en train de confirmer tout son potentiel avec l’Espanyol de Barcelone. A seulement 17 ans, ce solide défenseur algéro-espagnol fait parler de lui en Espagne où son avenir international se dessine tranquillement.

Né à Terrassa dans la Province de Barcelone, de deux parents algériens, Wassim Keddari Boulif surnommé “Simo” est un défenseur athlétique (1m88) qui ne cesse d’épater les observateurs depuis le début de la saison. Après des matchs convaincants lors de la pré-saison estivale avec les pros, ce pure produit de l’Espanyol Barcelone gagne petit à petit la confiance de son entraineur Diego Martinez qui n’a pas hésité à le surclasser.

Enfant du club catalan qu’il a rejoint en 2016 à l’âge de 11 ans, Keddari a signé en juillet 2021 un contrat pro de 5 ans avant de faire ses débuts avec les seniors, en réserve, en décembre 2021. Talent précoce, il sera carrément lancé dans le grand bain de la Liga en septembre 2022 face à l’Athletic Bilbao où il dispute 30 minutes à San Mamès. Depuis, le défenseur axial droit a connu 3 apparitions en Liga (67 minutes cumulées, 10 bancs de touche) et 2 titularisations en Coupe du Roi. Nul doute que lors de la phase retour du championnat espagnol, ce grand espoir du second club de Barcelone gagnera encore du temps de jeu avant de poursuivre sa carrière probablement sous d’autres cieux. En effet, la presse locale estime que ce “jeune défenseur qui joue comme un vétéran” ne va pas faire longs feux avec les Perruches puisqu’il est surveillé de près par de grosses écuries. Le célèbre média AS, appelle même ses dirigeants à blinder son contrat malgré une clause de 9 millions d’euros pour éviter de revivre le scénario d’Eric Bailly. En février 2015, le défenseur ivoirien formé au club a été chipé par Villarreal pour seulement 5,5 millions d’euros à 20 ans avant d’être revendu à Manchester United pour 40 millions d’euros.

L’Espagne ne le lâchera pas !

Pisté en Espagne mais aussi à l’étranger, Simo Keddari est surtout couvé par la Fédération Espagnole de Football qui le considère comme un joueur d’avenir pour la Roja. Défenseur central très complet, Keddari est à la fois technique et puissant. Outre sa grande taille et sa force physique dans les duels, sa lecture de jeu, son placement tactique et son très bon pied font de lui un défenseur charismatique comme le football espagnol est capable de produire.

Ainsi, malgré des débuts internationaux avec l’Algérie U18 en octobre 2021, Keddari a finalement intégré les U17 de l’Espagne en février 2022. Il dispute 11 matchs dont les qualifications puis la phase finale de l’Euro U17 en Israël où il s’illustre, en juin dernier, comme l’un des meilleurs joueurs du tournoi européen. Sa progression constante le conduit naturellement vers la catégorie au dessus où il est même surclassé puisqu’il est désormais un membre de l’Espagne U19 avec une dernière apparition en septembre dernier face à la Belgique (0-0).

Pour l’Algérie, c’est les A de Belmadi ou rien

Repéré très tôt par Foued Kada-Hounet de la cellule FAF Radar, Wassim Keddari a rejoint la sélection algérienne U18 de Mourad Slatni en octobre 2021 où il a joué deux matchs amicaux face à la France (double défaite 6-0 à Clairefontaine). Son talent n’a pas sauté aux yeux du technicien algérien qui a décidé de l’écarter par la suite en ne le retenant pas pour les Jeux Méditerranéens d’Oran 2022. Travaillant avec des joueurs nés en 2004, Slatni n’a pas jugé utile de surclasser le jeune Keddari (né en 2005) le laissant ainsi filer vers l’Espagne. Reviendra-t-il avec l’Algérie prochainement ? Avec une DTN plus que jamais médiocre et qui fait craindre le pire pour l’avenir il est impossible d’y croire. Les sélections algériennes U20 mais aussi U23 étant éliminées de toutes les compétitions à venir (CAN 2023 et JO 2024), il n’y a logiquement aucune chance de voir un joueur de Liga perdre son temps avec les équipes de jeunes d’Algérie qui n’ont plus aucun objectif sportif. La seule solution pour voir ce talent porter le maillot algérien est d’attendre une convocation de Djamel Belmadi avec les A. Le sélectionneur algérien changera-t-il sa position vis-à-vis des jeunes talents d’Europe surtout qu’il s’agit d’un défenseur central ? Faut-il l’intégrer dans le groupe des Verts dès son éclosion chez les pros ou attendre qu’il confirme sur la durée au plus haut niveau ? La décision est entre les mains de Djamel Belmadi qui ne manquera certainement pas de suivre de près l’évolution de Wassim “Simo” Keddari.

Quelques vidéos sur Simo Keddari:

 

 

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

×
close button