Nous contacter

Equipe Nationale

FIFA Arab Cup 2021 (Liban – Algérie 0-2) : Les quarts ralliés avec abnégation !

Publié

le

Algérie Liban Coupe Arabe FIFA

Le Liban avait annoncé la couleur et l’approche défensive de la rencontre contre l’Algérie était visible. Après avoir tenu longtemps tête à l’Egypte lors de la première journée, les Libanais ont donné du fil à retordre à l’équipe nationale ce samedi. Et, comme les Egyptiens, c’est un penalty qui a débridé la situation et coûté les points de la partie aux Cèdres offrant le billet de la qualif’ aux nôtres après un succès 2 buts à 0.

Ultra dominatrice en première période, l’EN A’ n’a pas pu faire sauter le verrou du Liban malgré nombreuses opportunités. La première chaude occasion 14e minute. Mehdi Tahrat, titulaire avec Tougai à la place de la paire Benlamri – Bedrane utilisée lors de la première sortie contre le Soudan (succès 4-0), reprend un corner mais sa tête échoue sur la transversale. Le ballon revient sur Bounedjah qui tente une reprise sortie sur la ligne par El Zein Kassem.

Sur leur lancée, les Verts ont essayé de décanter la situation encore une fois. Yacine Brahimi exécute un superbe contrôle orienté et frappe (18′) mais la main ferme de l’excellent Mosataf Matar retarde l’échéance. Tout au long des 45 premières minutes, les camarades de Mrezigue, brillant dans l’entre-jeu jusqu’à son expulsion (78′), ont mis le pied sur le ballon. Cependant, ils n’ont jamais pu concrétiser la supériorité technique au tableau d’affichage. À la pause, il y avait 0 partout.

Belaïli, un replacement payant

Au retour des vestiaires, Madjid Bougherra a replacé Brahimi et Belaïli. Ce dernier a été titularisé après avoir été ménagé lors du premier match contre le Soudan. S’il a débuté le match en meneur de jeu, le sociétaire du Qatar SC, a permuté avec son coéquipier  pour jouer sur l’aile gauche comme il le fait avec la sélection A.

Le scénario était le même pour la seconde manche était le même: une attaque-défense. L’adverse a opté pour les contres afin de surprendre les Fennecs.  Mais les Dz savaient se projeter rapidement. à la 66e, Belaïli par en contre et sert Soudani. La transmission n’était pas dans la bonne zone mais le natif de Chlef frappe et voit le défenseur repousser le ballon. Le cuir revient sur Bounedjah qui remise pour Belaïli mais sa frappe frôle le montant droit. Toujours sollicité, Belaïli percute et persiste jusqu’à pousser El Dor Hussein à l’erreur dans la surface. Le penalty est sifflé et transformé par Brahimi (68′).

Bounedjah rate le KO, Meziani le rachète

Neuf minutes plus tard, Mrezigue, déjà averti à la 72e,  écope d’un second jaune et quittent ses partenaires. Bougherra réagit tout de suite en incorporant Draoui à la place de Brahimi pour laisser la densité dans le milieu. C’était juste le temps que le Liban perd El Zein expulsé (83′) à son tour suite à une faute sur le virevoltant Belaïli. L’Oranais laissera sa place à Boutmene à 4 minutes de la fin.

Naturellement, les homologues du jour ont jeté leurs forces pour égaliser dans les derniers instant du match. Cela a laissé des espaces. Lancé par Chetti, Bounedjah se présente seul face au keeper mais rate son piqué et le break. Double-buteur contre les Soudanais, l’avant-centre a paru peu inspiré lors de ce second test. Heureusement, c’était sans incidence sur le résultat avec un second succès de suite acté par le remplaçant Tayeb Meziani buteur à la 90’+3. C’est la deuxième victoire dans la compétition et un cleen sheet au bout sachant que Zeghba a palier M’Bolhi dans les cages ce samedi.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

coupe_arabe_2021