Nous contacter

Actualités

JO 2020 : la Boxe pour sauver l’honneur du sport algérien ?

Publié

le

boxe ring mdaille tokyo 2020

Les huit boxeurs algériens engagés aux Jeux olympiques-2020 de Tokyo (23 juillet-8 août) sont déjà sur le pont ou presque à la salle Kokugican Arena qui accueille la compétition depuis le 24 juillet et ce jusqu’au 8 août. Alors que 2 boxeurs sont déjà éliminés, un espoir de médaille existe chez les 6 autres pugilistes DZ qui sont au stade des 1/8èmes de finale. Autrement dit, à deux combats d’une médaille olympique !

Ainsi, Abdelhafid Benchabla (91 kg) dont c’est le 4e olympiade, a été le premier boxeur algérien à monter sur le ring, samedi dernier, en affrontant l’Ouzbek Tursonov Sanjar, pour le compte des 16es de finale. L’expérimenté boxeur algérien s’est qualifié avec brio, mardi, face au Russe Muslim Adzhimagomedov qui a boxé sous la bannière olympique. Avec un score favorable de 4 juges contre 1, le natif de Zemmouri a gagné son ticket pour le 2ème tour où il est tombé tout simplement face au n°1 mondial et favori en puissance pour la médaille olympique. Déjà 1/4 de finaliste en 2016 à Rio, le puissant Benchabla ne fera pas mieux à Tokyo en raison d’un tirage au sort qui lui a réservé un parcours délicat.

Autre boxeur qui a donné satisfaction pour son premier combat chez les mi-lourds, Mohamed Houmri (28 ans, 81 kg) qui a dominé le Vénézuélien Korbaj Barrera Nalek. Après son succès étriqué (3-2 à la faveur des juges), il sera opposé, ce mercredi, au Cubain Arlen Lopez qui n’est autre que le champion du monde 2015 à Doha et champion olympique aux JO 2016 de Rio. Du très lourd en somme !

Ce lundi, ce fut au tour de Younes Nemouchi (75 kg) de faire son entrée en lice pour le compte des 16es de finale. L’élégant boxeur a fait étalage de toute sa classe face à l’Ougandais Ssemujju Kavuma David qu’il a surclassé de l’avis unanime des juges (5-0). Difficile d’émettre un pronostic pour une médaille face à un adversaire africain qu’il a déjà battu plusieurs fois dans le passé. Tout reste à faire lors de son prochain combat où il sera opposé, jeudi, au Philippin Marcial Eumir en 1/8ème de finale.

Imane Khelif, l’espoir de médaille chez les femmes

Chez les femmes, la boxeuse Boualem Roumaysa (51 kg) a affronté dimanche en 16es de finale la Thaïlandaise, Jitpong Jutamas. La première boxeuse algérienne a monté sur un ring aux JO a subi une défaite cinglante (5-0 selon les juges) synonyme d’élimination pour la blidéenne.

De son côté, sa compatriote Ichrak Chaib (75 kg), sera opposée ce mercredi (10h03) à l’Indienne Rani Pooja, directement pour le compte des 8es de finale en raison d’un classement favorable qui lui a épargné un premier tour. En cas de qualification, elle affrontera, samedi 31 juillet, le vainqueur du combat entre l’Irlandaise Orourke Aoife et la Chinoise Li Qian.

imane khelif a tokyo mascototte

Vendredi (3h15, algériennes), Khelif Imane (60 kg), se mesurera à la Tunisienne Homrani, pour le compte des 8es de finale également du fait de son rang de 5ème mondiale au ranking. En cas de qualification, la boxeuse de Tiaret, véritable coup de cœur de la rédaction LGDF, affrontera mardi 3 août, le vainqueur du combat opposant l’Irlandaise Harrington Kelie Anne à l’Italienne Nicoli Rebecca. Une nouvelle victoire en 1/4 serait alors synonyme de médaille assurée pour cette boxeuse de 22 ans capable d’aller au bout selon les prévisions des spécialistes de la boxe féminine.

Flissi, l’ultime occasion de briller aux JO

Dans la catégorie des +91 kg, Chouaib Bouloudinats sera opposé, jeudi (10h03, algériennes), à l’Américain Torrez JR Richard, pour le compte des 8es de finale. En cas de succès, Bouloudinats affrontera, dimanche, le vainqueur du combat opposant le Cubain Pero Dainier au Colombien Salcedo Codazi Camilo. A 34 ans, le vieux briscard de Constantine a une revanche à prendre sur le sort lui qui a été éliminé dès son premier combat en 2016 à Rio au même stade de la compétition (1/8ème).

flissi mohamed boxe 52kg tokyo 2020

Le dernier pugiliste algérien engagé dans cette première phase des éliminatoires sera Mohamed Flissi (52 kg) qui affrontera en 8es de finale, prévus samedi 31 juillet (3h48, algériennes), le vainqueur du combat entre l’Irlandais Irvine Brendan et le Phlippin Paalam Carlo. Porte-drapeau de la délégation algérienne et désigné tête de série, le boxeur algérien de 31 ans tentera d’effacer son échec cuisant aux JO de Rio en 2016 où il s’est incliné en 1/4 de finale au terme d’un piètre combat. Souvent considéré comme un grand espoir de la boxe avec un palmarès éloquent sur le plan africain et bénéficiant de tous les avantages du MJS en terme de préparation, Flissi devra prouver qu’il n’est pas un gâchis mais un véritable Champion.

Treize finales figurent au programme de la compétition (8 masculines et 5 féminines). Les quarts de finales auront lieu les 1, 2 et 3 août, alors que les demi-finales sont programmées pour les 4, 5 et 6 août. Les finales se dérouleront les 7 et 8 août.

Boxe :

Hommes :

Mohamed Flissi (52 kg) : 1er combat ce samedi en 1/8
Younes Nemouchi (75 kg) : victoire (5-0) 1er combat en 1/16 ; qualifié en 1/8 ce jeudi
Mohamed Houmri (81 kg) : victoire (3-2) 1er combat en 1/16 ; qualifié en 1/8 ce mercredi
Abdelhafid Benchabla (91 kg) : victoire (4-1) 1er combat en 1/16, éliminé (5-0) en 1/8 de finale
Chouaïb Bouloudinats (+91 kg) : 1er combat ce jeudi en 1/8

Femmes :

Romaïssa Boualem (51 kg) : défaite (5-0) au 1er combat en 1/16
Imane Khelif (60 kg) : 1er combat ce vendredi en 1/8
Ichrak Chaib (75 kg) : 1er combat ce mercredi en 1/8

>> Lire également le FIL ROUGE sur LGDF pour suivre les dernières infos et résultats des Algériens à Tokyo  :

JO 2020 – Le FIL ROUGE : infos, programme et résultats à Tokyo !

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.