Nous contacter

#Team DZ

LDC UEFA/Manchester City-Real Madrid (4-3): Mahrez passeur dans un match fou!

Publié

le

mahrez riyad duel manchester city real ferland mendy

Manchester City s’est imposée 4 buts à 3 en réception du Real Madrid en demi-finale “aller” de l’UEFA Champions League. Riyad Mahrez s’est montré décisif en assistant De Bruyne pour l’ouverture du score signant sa 2e passe décisive dans la campagne européenne.

La rencontre entre Skyblues et Merengue a, comme attendu, été spectaculaire et pleine de rebondissements. Les Mancuniens auraient même pu compter trois buts d’avance après les 30 première minutes s’ils avaient fait preuve de plus de réalisme. D’ailleurs, après avoir vu De Bruyne décanter la situation dès la 2e minute sur un service de l’Algérien, les Anglais ont breaké grâce à Gabriel Jesus (11′).

Vint alors cette action du Fennec à la 25e minute. Mahrez part dans la profondeur et choisi de frapper au lieu de servir Foden. Un choix qui n’était pas du goût de Pep Guardiola qui a poussé un sacré coup de gueule à l’endroit du Dz. Trois minutes plus tard, Foden galvaude sans que l’entraîneur ne lui fasse de remontrances. Mais l’inquiétude du coach était quelque peu légitime. En effet, d’une action quasiment statique, Benzema réduit la marque (33′) d’une magnifique reprise du gauche tout en touché. Et c’est avec un mince avantage que les Mancuniens, pourtant archi-dominateurs, regagnent les vestiaires.

Le poteau pour Mahrez, la panenka de KB9

Après la pause, Mahrez a trouvé le poteau de Courtois (47′). Foden redonnera une avance de 2 buts aux siens (3-1) à la 53e minute. Mais ce duel était fou. Les Espagnols recolleront tout de suite avec ce raid de Vinicius (55′). Les locaux compteront sur Bernardo Silva pour breaker une nouvelle fois d’une magnifique frappe balancée en lucarne (74′). Mahrez est quant à lui passé tout proche du 5 buts à 3 après avoir embarqué 4 défenseurs madrilènes puis frappé du droit voyant le cadre se dérober.

Et, bien évidemment, comme cette explication était complètement “crazy”, il y a eu un fait de jeu et ce penalty accordé pour les visiteurs. Sentence transformée avec génie par Benzema qui réalise une parfaite Panenka (82′). C’était la 14e réalisation du Français dans le tournoi. Tout simplement stratosphérique comme la saison qu’il réalise. Le tableau restera figé à 4 buts à 3. C’était le score finale. Un résultat qui met les champions d’Angleterre en titre dans un ballotage favorable avant l’acte II prévu dans 8 jours à Madrid. Mais rien n’est encore joué sachant que l’UEFA a aboli la règle du but à l’extérieur.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.

ligue-des-champions