Nous contacter

Actualités

MC Oran: Signature de Guedioura, de l’improbable à l’infaisable

Publié

le

Guedioura MC Oran

L’arrivée d’Adlène Guedioura au MC Oran sonnait déjà faux. Aussi, elle risquait grandement de ne pas se faire en raison de la situation financière du club phare de l’Ouest. Ainsi, la Fédération algérienne de football (FAF) n’aurait pas daigné accorder une dérogation aux Oranais et octroyer une licence au Champion d’Afrique 20219 avec l’Algérie. Avec une dette de 21 milliards de centimes, cela est compréhensible.

Youssef Djebbari, président du Conseil d’Administration de la SSPA/MC Oran espérait frapper un gros coup en recrutant le Fennec. La direction a réussi la première partie de la prouesse en persuadant le milieu défensif d’un non-projet sportif. Toutefois, pour la deuxième étape, qui consistait à convaincre la FAF de lever l’interdiction de recrutement prononcé à l’encontre des Hamraoua, était un échec. L’ardoise à effacer est conséquente car tout club dont le découvert est supérieur à 10 millions de dinars (1 milliard de centimes) ne peut pas enregistrer une recrue.

C’est pourquoi Djebbari avait indiqué dimanche dernier qu’« on ne peut rien dire tant que la FAF n’a pas encore répondu à notre demande. Et là je profite de l’occasion pour démentir ces informations parlant d’un salaire de 500 ou 400 millions de centimes. Rien n’a été décidé. Je viens de discuter avec le frère du joueur pour préparer le dossier qu’on doit présenter à la Fédération ».

Pas de passe-droit de la FAF

Les arguments des dirigeants mouloudéens, n’ont pas incité la FAF à accorder un passe-droit à Guedioura. L’ancien sociétaire de Sheffield United ne pourra pas porter le maillot rouge et blanc pour la seconde partie de saison. La complexité du dossier est donc avérée. Tout comme l’ambiguïté de ce transfert qui semblait voué à l’échec sportivement avant de s’enrayer administrativement.

D’ailleurs, rien que la fuite de son salaire a provoqué des tensions. Les joueurs ont fait grève pour réclamer leur dû. C’est pour dire que celui qui compte 61 capes avec l’EN aurait débarqué dans un vestiaire qui le voit d’un mauvais œil. Pas l’idéal pour s’intégrer. De ce fait, le concerné a préféré renoncer à poser ses valises à El-Bahia et se serait déjà envolé pour la France.

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.