Nous contacter

Actualités

Mondiaux 2022 (Finale du 800m) : Sedjati et Moula en quête de gloire à Eugène !

Publié

le

sedjati et moula eugne uondiaux athle 2022

Très attendu par le public DZ, la finale du 800m des Mondiaux 2022 d’athlétisme à Eugene (USA), -cette nuit nuit à 2h10 (heure DZ)- verra la participation de deux Algériens : Djamel Sedjati et Slimane Moula. Ces deux champions en herbe de 23 ans espèrent marcher sur les traces de Taoufik Makhloufi, dernier athlète algérien médaillé aux Mondiaux à Doha en 2019.

Les regards seront braqués cette nuit sur deux Algériens qui disputeront la finale du 800 m hommes des Championnats du monde d’athlétisme aux Etats-Unis: Slimane Moula et Djamel Sedjati. Tous les deux vainqueurs de leur demi-finale avec maitrise et panache, nos deux athlètes ont de grandes chances de monter sur le podium mondial lors de cette finale qui aura lieu dans la nuit de samedi 23 à dimanche 24 juillet (vers 2h10 heure algérienne).

Le dernier athlète algérien médaillé aux Mondiaux n’est autre que Taoufik Makhloufi qui s’est emparé de l’argent lors de la dernière édition à Doha en 2019, dans l’épreuve reine du 1500m. Dans la course du 800m, il faut remonter aux Mondiaux de Paris en 2003 pour retrouver la trace du dernier algérien à avoir inscrit son nom au palmarès : Aïssa Djabir Saïd-Guerni avait remporté l’or au terme d’une finale inoubliable.

Le duo DZ face à l’armada kenyane !

Comme toujours dans ces épreuves du demi-fond, il faudra faire face à la redoutable adversité des athlètes du Kenya qui seront au nombre de 3 au coup de départ. Ainsi le Champion olympique 2021 Emmanuel Korir sera la principale menace lui qui possède un record personnel époustouflant en 1:42.05 même s’il est moins en forme cette saison. Wyclife Kisasy, meilleur chrono de la saison, sera à suivre tout comme le Champion du Monde Junior 2021 Emmanuel Wanyonyi. Ce dernier avait battu de justesse le prodige algérien Mohamed Ali Gouaned (19 ans, médaillé d’argent l’année dernière à Nairobi) que la Fédération Algérienne n’a malheureusement pas inscrit pour ces Mondiaux Seniors, auquel cas l’Algérie aurait sans doute placé également 3 finalistes !

Qu’a cela ne tienne, avec un titre international chacun cette saison, Djamel Sedjati et Slimane Moula sont en très grande forme et feront tout pour se hisser sur le podium des Mondiaux 2022. Le premier vient de remporter les Jeux Méditerranéens 2022 à Oran alors que le second a été sacré Champion d’Afrique 2022 à Maurice. Face à une course tactique des Kenyans, les Algériens espèrent faire parler leur puissance au finish. Rendez-vous cette nuit pour une nouvelle page de l’histoire du sport algérien ! LE LIVE A SUIVRE SUR LA GAZETTE DU FENNEC !

Le site officielle Olympics.com a dressé un beau portrait des deux espoirs algériens.

Moula et son finish fulgurant

Slimane Moula a établi le meilleur chrono des demi-finales en s’imposant en 1 min 44 s 89. Il a devancé le Canadien Marco Arop et le Kenyan Emmanuel Wanyonyi, champion du monde junior en 2021. Il avait déjà impressionné en série en enregistrant le cinquième temps.

Avant de se concentrer sur le 800 m, Moula était spécialiste des distances plus courtes, comme le 200 et 400 m. Mais depuis deux ans, il dispute le 800 m et fait parler ses qualités de finishers avec des sprints finaux fracassants. Que ce soit en meeting, à Montreuil en juin dernier, ou aux Mondiaux, en série et en demie.

Cet été, il est devenu champion d’Afrique du 800 m, et pourrait bien ajouter une nouvelle médaille internationale à son palmarès.

Son record personnel a été établi le 31 mai dernier lors du meeting d’Ostrava en République tchèque, où il a terminé deuxième en 1 min 44 s 19.

Sedjati a couru en moins d’1 min 44 s

Djamel Sedjati a quant à lui remporté la deuxième demi-finale en 1 min 45 s 44, devant le Français Gabriel Tual, finaliste lors des Jeux de Tokyo 2020. Le natif de Tiaret avait enregistré le 20e temps des séries avant de hausser son niveau en demies. 

Contrairement à Moula, Sedjati est un pur coureur de 800 m qui a réalisé ses premières performances de niveau international l’année dernière. En juin 2021, il est passé pour la première fois sous les 1 min 45 s lors du meeting de Strasbourg, avec une victoire en 1 min 44 s 91. Presque un an jour pour jour plus tard, lors du même meeting, il a passé la barre des 1 min 44 s en s’imposant en 1 min 43 s 69.

Une mise en confiance idéale avant d’aller disputer les Jeux Méditerranéens d’Oran 2022, où il a remporté la médaille d’or devant son public, en 1 min 44 s 52.

Rétro : Makhloufi en 2019 et Saïd-Guerni en 2003

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.