Nous contacter

#Team DZ

Stade Brestois 29 : Cette fois, Belaïli a placé l’ambition devant l’argent

Publié

le

Brest

Plus les jours passaient, plus on désespérait. Mais Youcef Belaïli a fini par signer en Europe. Certes, ce n’est pas un club de haut standing puisqu’il s’agit de l’actuel 13e de la Ligue 1 UberEats (France). Toutefois, l’Algérien s’était fait une promesse. Et il l’a tenue en privilégiant le sportif plutôt que le financier pour cette fois.

«Pour l’instant, je n’ai pas encore choisi où je voulais aller. Pour autant, ce sera à 100% en Europe, vraiment 100%», cette déclaration de Belaïli était dans l’euphorie du sacre de l’Algérie à la Coupe Arabe FIFA 2021 au Qatar. Une compétition dans laquelle le milieu offensif a brillé et marqué les esprits. Notamment avec ce but anthologique face au Maroc.

Ambition à la hausse, salaire à la baisse

Est-ce que la compétition consistante qu’il a livrée avec l’EN A’ au Moyen-Orient allait lui ouvrir les portes du Vieux Continent? Les rêveurs étaient affirmatifs. Mais le marché des transferts a des spécificités et des paramètres que seuls les agents rodées peuvent maîtriser. Ce qui n’est pas le cas pour le père de Belaïli qui est son agent. Les offres étaient multiples mais pas toujours intéressantes. Surtout que cela dépendait des intermédiaires.

Tout était là pour décourager l’Oranais à renoncer à son rêve ultime à l’aube de ses 30 ans. Cependant, celui qui a résilié son contrat avec le Qatar SC depuis le 16 décembre dernier s’était quelque part “engagé” à jouer en Europe et a pris les Algériens pour témoins. Dès lors, il fallait faire des concessions salariales pour assumer cette prétention légitime compte tenu du talent. Avec son nouveau club, le Dz aurait renoncé à 60% de sa mensualité habituelle. Ce qui est conséquent. Et c’était même contre l’avis du papa cette fois…

Plus libéré pour mars

La destination n’est pas l’Olympique Marseille mais le Stade Brestois 29 qui a montré un intérêt concret pour l’enrôler. Cependant, les modalités du contrat reflètent que cette arrivée s’est faite ric-rac avec un bail de 6 mois et une éventuelle prolongation au terme de la saison. Le Fennec devra prouver et s’acclimater rapidement. Le départ de Romain Faivre vers l’Olympique Lyonnais pourrait lui garantir, d’une certaine manière, du temps de jeu.

Cela ne pourrait que lui faire du bien avant le match décisif de l’Algérie face au Cameroun en mars prochain. Cette double-confrontation offrira un billet pour la Coupe du Monde 2022. Et c’est clair qu’avoir un Belaïli en confiance reste un atout important pour la sélection. En tout cas, même préoccupé par son avenir , il a réussi à créer  12 occasions de but en 3 matchs. Imaginez s’il est “déchaîné”…

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.