Nous contacter

A La Une

Tout savoir sur les Jeux Méditerranéens 2022 à Oran

Publié

le

oran 2022 jmoran village acceuil

Les Jeux Méditerranéens 2022 ont lieu à Oran en Algérie, du 25 juin au 5 juillet, réunissent près de 3 400 athlètes issus de 26 CNO. Voici tout ce que vous devez savoir sur la 19e édition des Jeux Méditerranéens. Un article provenant du site officiel du Comité International Olympique.

Lors des Jeux Méditerranéens d’Oran 2022, 3 390 athlètes issus de 26 Comités Nationaux Olympiques (CNO) seront en compétition.

Au total, 18 pays européens font partie des délégations, 5 pays africains et 3 pays asiatiques.

Des compétitions seront organisées dans 24 disciplines dont l’athlétisme, le basket 3×3, la boxe, l’escrime, le football, la natation, le tennis et le volleyball.

Voici tout ce que vous devez savoir sur les Jeux Méditerranéens 2022.

Athlètes à suivre aux Jeux Méditerranéens d’Oran 2022 ?

La délégation française, dont la cheffe de mission est la vice-championne olympique de boxe Sarah Ourahmoune, sera emmenée par les porte-drapeaux Hélène Noesmoen et Luka Basic.

Noesmoen, 29 ans, est championne du monde d’iQFoil et double championne d’Europe, tandis que Basic, receptionneur-attaquant de 27 ans, sera capitaine de l’équipe de volleyball.

Les escrimeuses Coraline Vitalis et Charlotte Lembach, vice-championnes olympiques de sabre par équipes à Tokyo 2020, seront à surveiller dans la quête de médailles. L’Italien Matteo Tagliariol, champion olympique en épée individuelle aux Jeux de Beijing 2008 sera également en compétition.

L’Égyptien Mohamed El Sayed, médaillé de bronze à Tokyo 2020 en lutte greco-romaine (+67 kg) visera l’or après avoir remporté l’argent lors des Jeux Méditerranéens 2018 à Tarragone.

Toujours en lutte, la Turque Yasemin Adar, championne du monde en 2017 (-75 kg) et médaillée de bronze à Tokyo 2020 (-76 kg) visera quant à elle une deuxième médaille d’or aux Jeux Méditerranéens, après son titre en 2013, dans son pays à Mersin.

La Croatie comptera sur deux championnes olympiques : Matea Jelic, titrée en taekwondo -67 kg, ainsi que Sara Kolak, médaillée d’or en javelot à Rio 2016.

Les CNO participants aux Jeux Méditerranéens d’Oran 2022

  • Albanie
  • Algérie
  • Andorre
  • Bosnie-Herzégovine
  • Chypre
  • Croatie
  • Égypte
  • Espagne
  • France
  • Grèce
  • Italie
  • Kosovo
  • Liban
  • Libye
  • Macédoine du nord
  • Malte
  • Maroc
  • Monaco
  • Monténégro
  • Portugal
  • Saint-Marin
  • Serbie
  • Slovénie
  • Syrie
  • Tunisie
  • Turquie

Où et sur quelle chaîne regarder les Jeux Méditerranéens 2022 à Oran ?

En France, les moments forts Jeux Méditerranéens 2022 seront diffusés quotidiennement sur France.tv.

En Algérie, la retransmission sera assuré par l’ENTV principalement.

Les Jeux Méditerranéens, c’est quoi ?

Les Jeux Méditerranéens ont été crées en 1951, sur une idée originale de l’Égyptien Muhammad Tahir Pacha, ancien président du CNO égyptien et vice-président du Comité International Olympique (CIO) et du Grec Ioannis Ketseas, ancien membre du CIO.

Lors des JO de Londres 1948, organisés après une période de guerre, les deux hommes ont présenté le projet aux membres du CIO, et les premiers Jeux Méditerranéens ont vu le jour à Alexandrie, en 1951.

Dix pays participaient à cette première édition, qui réunissait 734 athlètes hommes.

Les athlètes femmes sont apparues lors des Jeux de Tunis en 1967.

Depuis 1993, les Jeux Méditerranéens sont organisés l’année qui suit les Jeux Olympiques d’été, mis à part les Jeux de Tarragone 2018, reportés d’un an.

Les Jeux d’Oran 2022 sont la 19e édition.

Les villes organisatrices des Jeux 

1951 : Alexandrie (Égypte)

1955 : Barcelone (Espagne)

1959 : Beyrouth (Liban)

1963 : Naples (Italie)

1967 : Tunis (Tunisie)

1971 : Izmir (Turquie)

1975 : Alger (Algérie)

1979 : Split (Yougoslavie)

1983 : Casablanca (Maroc)

1987 : Lattaquié (Syrie)

1991 : Athènes (Grèce)

1993 : Agde (France)

1997 : Bari (Italie)

2001 : Tunis (Tunisie)

2005 : Almería (Espagne)

2009 : Pescara (Italie)

2013 : Mersin (Turquie)

2018 : Tarragone (Espagne)

2022 : Oran (Algérie)

Top 10 du tableau des médailles des Jeux Méditerranéens 2018

  1. Italie : 56 médailles d’or, 156 au total
  2. Espagne : 38 médailles d’or, 122 au total
  3. Turquie : 31 médailles d’or, 95 au total
  4. France : 28 médailles d’or, 99 au total
  5. Égypte : 18 médailles d’or, 45 au total
  6. Grèce : 12 médailles d’or, 47 au total
  7. Serbie : 12 médailles d’or, 32 au total
  8. Maroc : 10 médailles d’or, 24 au total
  9. Croatie : 10 médailles d’or, 24 au total
  10. Tunisie : 6 médailles d’or, 32 au total

15. Algérie : 2 médailles d’or, 4 argent et 7 bronze, soit 13 au total

Au palmarès algérien, le nageur Salim Ilès est l’athlète le plus médaillé de cette compétition avec pas moins de 5 médailles d’or et 1 médaille d’argent décrochées lors des quatre éditions auxquelles il a participé (1993, 1997, 2001 et 2005).

En football, l’Algérie a décroché 1 médaille d’Or en 1975 à Alger puis 1 médaille de Bronze en 1979 à Split (Yougoslavie) et 1 médaille d’Argent en 1993 dans le Languedoc-Roussillon (France).

Nous reviendrons dans un article plus complet sur l’historique de la participation algérienne aux Jeux Méditerranéens …

Emission Web





Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.