Nous contacter

Equipe Nationale

UNAF U20 (2ème journée) : L’Algérie piégée par le Maroc (2-0)

Publié

le

algerie maroc u20 unaf 2022

La fameuse citation “Dominer n’est pas gagner” colle parfaitement à la prestation de la sélection nationale U20 face au Maroc. Malgré leur domination, les juniors algériens n’ont jamais pu concrétiser leurs occasions et perdent finalement 2-0 face au voisin chérifien, dont un premier but dans lequel le gardien Ouennas est grandement responsable.

Mohamed Lacet a opéré 6 changements au total dans son 4-2-3-1 par rapport à l’équipe qui a débuté face à la Libye lors du premier match (1-1) : Ouennas, Bouchentouf, Touenti, Berkani, Cervantes et Messaoud ont respectivement remplacé Djemaoui, Aissaoui, Bounnacer, Chekkal, Ait Amer et Boulbina. En face, les Marocains ont évolué dans un 3-4-3, avec deux pistons offensifs.

Dès le début du match, les jeunes algériens ont tout de suite mis le pied sur le ballon. Toutefois, il fallait attendre la 25e et 26e pour voir les deux premières occasions du matchs. Les deux, enclenchées par Messaoud sur le côté gauche mais mal conclues. 5 minutes après, c’est Cervantes qui bute sur un très bon arrêt du porter marocain. Mais alors que la domination algérienne devenait persistante, le Maroc ouvrira le score sur coup-franc par son piston gauche, Lantaki, qui profitera d’un très mauvais placement du gardien algérien. (1-0;36e)

Berkani royal au milieu de terrain !

La suite de la rencontre fut à sens unique en faveur de l’Algérie, mais les coéquipiers de Dehilis ne réussiront jamais à recoller au score et encaisseront même un but en toute fin de match par Sadik (2-0;90+3). On retient tout de même l’excellente prestation du joueur de Clermont Foot, Stan Berkani, qui a confirmé son très bon tournoi arabe disputé l’été dernier en Arabie Saoudite. Puissant, solide sur ses appuis, Serein balle au pied, capable d’éliminer en un contre un quand le jeu le demande, le Clermontois a clairement surnagé au milieu. Aussi, son intelligence de jeu est assez palpable. On sent déjà un joueur mature qui a du métier.

Sa complémentarité avec Titraoui au milieu est sans doute l’une des grosses satisfactions de ce tournoi. Aussi, on note la bonne prestation de l’ailier droit manceau, Cervantes, qui confirme sa bonne entrée face à la Libye, ainsi que le latéral gauche Bouchentouf qui faisait ses débuts avec cette sélection. Dehilis a également sorti une copie propre notamment en première mi-temps. Il reste encore un match à jouer dans trois jours face à la Tunisie, et sortir pourquoi pas avec les honneurs …

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.