Nous contacter

#Team DZ

Villarreal : Mandi tient enfin son match référence !

Publié

le

Aïssa Mandi Villarreal

Transféré du Real Betis cet été vers Villarreal, Aïssa Mandi ne connaît pas une première partie de saison satisfaisante. Avec un temps de jeu largement revu à la baisse en présence de la paire Albiol – Pau Torres, l’Algérien ne débute que rarement. Une fois n’est pas coutume, le défenseur débutait ce dimanche en réception du Rayo Vallecano (victoire 2-0) en 17e journée de Liga. Il en a profité pour sortir une grosse prestation face au 6e du championnat qui lui fera du bien.

Le bilan est préoccupant pour un choix principal en sélection : 11 apparitions pour 8 titularisations en 25 rencontres toutes compétitions réunies, Mandi est loin de ses temps de passages lorsqu’il évoluait au Betis Séville.

Une opportunité bien saisie

En débarquant à Villarreal, il savait que la concurrence allait être rude pour gagner une place permanente. L’expérimenté Albiol et le prometteur Pau Torres ne lui ont pas facilité la tâche. En plus, quand Unai Emery décidait de l’aligner d’emblée, le Fennec n’a pas su cumuler les bons points en commettant des erreurs fatales par moments. Au plus haut niveau, quand on est coupable de bourdes, cela fragilise le statut.

Cependant, le trou d’air en club n’a en rien remis en question sa place dans le onze de Djamel Belmadi avec l’équipe nationale. Preuve à l’appui, il a joué l’ensemble des 6 rencontres dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 de la zone Afrique avec l’EN. Certes, il n’a pas toujours été impérial. Mais il a tenu son rang non sans que son manque de compétition soit visible sur certaines phases de jeu.

Rassurant avant de retrouver la sélection

On était alors loin du Mandi à l’assurance tous risques et sa complémentarité affichée lors de la CAN-2019 avec Benlamri. Pour revenir à son aventure avec le Sous-marin Jaune, on peut largement se réjouir de sa prestation livrée ce dimanche en championnat espagnol. En plus du but qu’il a marqué, son deuxième de la saison après celui en Copa Del Rey contre Victoria FC (0-8) le 30 novembre écoulé, il a été propre dans ses relances et interventions. La plus remarquable était le sauvetage sur la ligne à la 69e minute.

Pour les détails de sa copie, le Dz a gagné l’ensemble de ses 3 duels au sol contre 2 sur 6 aériens. Pour sa relance, elle est toujours aussi verticale avec 7 passes en profondeur ayant trouvé destinataire sur 9 tentées. Inévitablement, il a été élu homme du match. Ainsi, à deux semaines de retrouver l’EN pour disputer la CAN-2021 au Cameroun (09 janvier – 06 février), Mandi se rassure sur ses dispositions pour répondre présent lors du tournoi.

Emission Web




Tendance

Copyright © 2020 - Le site spécialisé de l’Equipe Nationale de Football d'Algérie.